Bronchiolite : quand faut-il s’inquiéter ?

Une vague de bronchiolite sature les hôpitaux. Comment reconnaître cette maladie respiratoire chez l’enfant, et comment bien réagir.

Jean-Christophe Herminaire
 À l’hôpital, la prise en charge consiste avant tout à aider le jeune enfant à respirer et à s’alimenter.
À l’hôpital, la prise en charge consiste avant tout à aider le jeune enfant à respirer et à s’alimenter. ©Hans Lucas via AFP 

La bronchiolite a supplanté le covid et la variole du singe dans la graduation du thermomètre des inquiétudes parentales. Effet de saison, effet médiatique. Les hôpitaux sont actuellement surchargés par les malades. Cette infection virale infantile est fréquente à l’arrivée de l’automne et de l’hiver, mais bénigne dans la plupart des cas. Quand donc faut-il s’inquiéter ?

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...