Des fermiers arnaqués, un curé qui préférait éviter la publicité et un bourgmestre en larmes: 12 étonnantes histoires judiciaires

Retrouvez une sélection d’histoires qui ont été abordées dans les audiences de tribunaux en Wallonie, cette semaine.

La Rédaction de L'Avenir
Des fermiers arnaqués, un curé qui préférait éviter la publicité et un bourgmestre en larmes: 12 étonnantes histoires judiciaires
©EdA

1.Il a arnaqué des fermiers avec sa fille soi-disant atteinte de mucoviscidose

L’homme aura fait 17 victimes au moins, dans des fermes. Avec un discours bien rodé.

Ce revendeur de produits d’entretien se présentait avec un dossier médical et des factures d’hôpitaux, au nom de sa fille, souffrant de la mucoviscidose. "Il présentait vraiment bien, inspirait la confiance, il avait l’air d’avoir une soixantaine d’années, nous explique un agriculteur de Léglise. Il paraissait très correct."

Touché par l’histoire de cette famille qui ne parvient plus à payer les factures pour soigner leur fille malade, l’agriculteur est prêt à payer le prix fort pour des produits d’entretien "pour la bonne cause". Avant livraison. Mais les produits n’arrivent jamais

2.Dans la serre au jardin, « une forêt de cannabis » découverte grâce à une agression

Fin mai 2019 un mineur est agressé par 3 personnes à Viroinval. "Il a été pris dans un guet-apens. On lui a donné rendez-vous pour le rouer de coups. Son vélo a aussi été dégradé", explique le parquet de Namur. Cette agression a été commanditée par son dealer, un homme né en 1977. "Il me devait 20 ou 30€. Il avait aussi colporté des propos peu corrects à mon encontre. Je voulais qu’on lui fasse peur mais pas que ça aille si loin", précise le dealer devant le tribunal correctionnel.

Cette agression va permettre le démantèlement d’une culture et d’un trafic de cannabis, quelques mois plus tard.

4.Un couple poursuivi pour avoir dépouillé une dame âgée

Si un jour une dame âgée vous demande de gérer son patrimoine, fuyez! C’est le message que Diane et Bernard (prénoms d’emprunt), 67 et 68 ans, voudraient sans doute diffuser. Ce couple de Cominois est poursuivi pour vol, faux informatique et abus de faiblesse. Sacrée histoire.

5.Poursuivis pour des vols: inoncenté grâce à un bracelet électronique et un smartphone?

Deux récidivistes sont poursuivis pour un nombre important de vols. Mais au moment de certains faits, l’un était sous bracelet électronique et l’autre était localisé loin du lieu du cambriolage.

6.Il harcèle son ex à coups de... virements

Être quitté par son conjoint: une situation qui est souvent difficile à digérer. Néanmoins, pour ce quinquagénaire, le chagrin et la douleur ont viré à l’obsession, parfois bête et méchante. Entre juin 2020 et juin 2021, le prévenu a maintenu la pression sur son ex en la harcelant de manière plus qu’insistante. On parle de menaces écrites, verbales, de harcèlement téléphonique. Il est allé jusqu’à contacter son ex par le biais de virements bancaires.

Mais encore

Ivre, sans permis et en excès de vitesse, il avait tué Jessica Bougelet en 2019

Ce funeste 30 avril, il était environ 6h du matin quand l’accident s’est produit rue de Dave à Jambes. Au volant de l’Alfa Roméo de son ami Arthur R., Omar B. a dévié de sa trajectoire et s’est déporté sur la bande d’en face, où Jessica et son compagnon Christophe circulaient vers Namur. Suite au violent choc frontal, la trentenaire est décédée durant son transfert à l’hôpital. Son compagnon a souffert de plusieurs fractures.

Outre l’homicide involontaire et les coups et blessures au passager qu’on lui reproche, Omar B. cumule plusieurs infractions: il roulait sans permis, à une vitesse excessive (on évoque 115 à 120 km/h) et était en état d’intoxication alcoolique (1,26 gramme d’alcool par litre de sang après plusieurs whisky-coca).

Après 3 ans et demi d’attente, le dossier est enfin arrivé sur le pupitre du tribunal. Les trois sœurs de Jessica, ses parents, ses amies, son compagnon étaient notamment présents pour entendre Omar.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...