L’aviation fait de la place pour les éoliennes (vidéo)

À l’avenir, les zones de protection aériennes seront réduites pour faire place aux éoliennes. Une première étape a été franchie à Charleroi.

Alain Wolwertz

Selon Edora, la fédération des énergies renouvelables, les contraintes liées à la sécurité aérienne privent la Wallonie d’un potentiel éolien équivalent à 1500 MW (mégawatt) de puissance installée. Autrement dit, si on gommait les zones de protection autour des infrastructures liées au trafic aérien, on pourrait doubler la production d’électricité éolienne rien qu’au sud du pays.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.