Un cold case à Namur - Il fait livrer de la nourriture chez les policiers la nuit - Il n’est pas “Capitaine Flam ”: 7 étonnantes histoires judiciaires

Chaque semaine, les rédactions de l’Avenir suivent les audiences dans les tribunaux en Wallonie. Voici une sélection de 7 affaires surprenantes.

La Rédaction de L'Avenir
 Pour harceler des policiers, l’homme n’a pas hésité à se faire passer pour eux et à commander de la nourriture en pleine nuit.
Pour harceler des policiers, l’homme n’a pas hésité à se faire passer pour eux et à commander de la nourriture en pleine nuit. ©Photo News

1.Ivre, un jeune de 19 ans percute en voiture un de ses meilleurs amis

C’est un gamin. À peine majeur. 19 ans. Et il comparaît pour la première fois devant un tribunal correctionnel en Belgique. Au départ, il avait même été poursuivi après l’accident pour tentative de meurtre, mais le parquet a requalifié le dossier en coups et blessures volontaires.

Comment cette soirée s’est-elle dégradée? Au départ, tout se passait bien. Le jeune Français de 19 ans de la région de Longwy répond à une invitation pour une soire "ambiancée" chez un autre jeune à Aubange. "Ils étaient 15 jeunes sur place, mais au fil de la soirée, tout le monde était saoul et consommait des stupéfiants. La fête a dégénéré", explique le substitut du procureur du roi, Yannick Rosart.

Vers 2 h 30 du matin, se sentant menacé, le jeune Français sort un Pepper Spray (spray au poivre pour se défendre et irriter les yeux) à l’extérieur de la maison et en asperge les autres invités.

Il se sauve à bord de sa voiture, mais saoul et sous l’emprise de drogue, fait des manœuvres incohérentes

2.Folle course-poursuite avec 5 enfants à bord

Les faits jugés hier échappent à l’entendement. Deux copains boivent quelques verres pour fêter l’anniversaire de l’un d’eux. Ils quittent Virton dans deux voitures pour rejoindre Rouvroy. Le prévenu embarque sa copine et leurs cinq enfants, dont quatre prennent place à l’arrière, un garçon de douze ans sur les genoux d’un autre. Les deux imbibés, non contents de rouler dans des conditions illégales, se sont amusés comme des gamins en faisant la course du côté de l’usine Burgo.

La voiture surchargée, pour une raison inexpliquée, a donné un solide coup de frein, l’autre lui est rentrée violemment dedans. La voiture a pris la fuite.

4.Il a harcelé au total 12 policiers

L’individu est soupçonné d’avoir harcelé 12 policiers de la zone Namur Capitale et un agent pénitentiaire entre janvier 2017 et avril 2022. Les agissements ont eu lieu via les réseaux sociaux et par téléphone. Ils ont perduré alors que le prévenu avait été placé en détention préventive. Il menaçait et insultait les policiers, mais usurpait également leur identité en créant de faux profils aux noms de certains d’entre eux.

Il lui arrivait également de commander de la nourriture au nom de certains et de la faire livrer chez eux en pleine nuit. Le prévenu est également soupçonné d’avoir mené des enquêtes approfondies sur la vie privée de certains agents.

5.Bagarre au café: mordus par un chien policier

Les faits remontent à mai 2022. Ce soir-là, les policiers sont intervenus en nombre à la terrasse d’un café. La serveuse a fait appel aux forces de l’ordre, dépassée par une table de clients alcoolisés.

Huit agents ont débarqué dans le centre-ville, dont un maître-chien et son berger malinois. Ils invitent la tablée à quitter les lieux. L’un des clients veut d’abord prendre le temps de terminer son verre. Verre qu’il finira par jeter par terre. Une altercation s’ensuit.

Le chien policier entre en action et neutralise le perturbateur, qui finit menotté au sol. Le beau-frère, qui avait quitté la terrasse, rapplique illico pour défendre la famille. Lui aussi sera mordu par le chien.

6.Le papy de 79 ans qui dealait entre les Pays-Bas et la Wallonie

Le septuagénaire servait de "mule" pour de plus gros dealers et il écoulait la drogue pour des revendeurs locaux, en province de Luxembourg.

Mais sa voiture Peugeot a été interceptée sur l’E 25 à hauteur de Mabompré en direction de Bastogne, le 18 décembre 2021, à 5 h 45 le matin. Le conducteur roulait à 140 km environ.

Les policiers inspectent le véhicule et découvrent à l’intérieur 4 kg de cannabis empaquetés dans des sachets dans le coffre.