Policier tué à Bruxelles : les anciens collègues de Thomas Monjoie vont défiler ce samedi à Waremme

Ce samedi, un cortège en mémoire du policier Thomas Monjoie va traverser Waremme. C’est là que le jeune policier originaire de Donceel avait fait son stage.

A. Wer.
Policier tué à Bruxelles : les anciens collègues de Thomas Monjoie vont défiler ce samedi à Waremme
©BELGA / HATIM KAGHAT

A. Wer. & F. R.

L’ambiance sera au recueillement ce samedi après-midi à Waremme. Les policiers de la zone de Hesbaye se retrouveront au commissariat à 16h15, avant de traverser la ville en direction de la gare.

Un cortège en mémoire de Thomas Monjoie, le policier de 29 ans tué à Bruxelles par Yassine Mahi jeudi soir. C’est à la zone de police de Hesbaye qu’il avait fait ses stages au sein du service intervention.

"L’initiative vient du personnel, précise André Jamers, le chef de corps de la zone de police de Hesbaye. Je les laisse parler avec le cœur. Lors de ses stages, Thomas n’a pas mis longtemps pour se faire accepter. Mais comme la zone n’engageait pas à ce moment-là, il s’est réorienté vers Bruxelles. Inititalement, l’hommage était prévu ce samedi matin, mais plusieurs de nos hommes sont mobilisés aux funérailles des deux jeunes dramatiquement décédés au Rallye du Condroz."

Le rendez-vous est donné à 16h15 au commissariat de police à Waremme, rue Hubert Stiernet. Les policiers se mettront en mouvement à 16h30 pour se rendre à la gare où, après l’observation d’une minute de silence, l’hommage à Thomas Monjoie prendra la forme de l’allumage des feux bleus et des sirènes des véhicules. Il n’y aura ni discours, ni intervention politique.