Ces femmes qui sèment pour freiner l’avancée de l’océan

Alors que l’océan avance, des femmes reconstituent la mangrove pour protéger la biodiversité et leurs villages.

Alain Wolwertz

Inlassablement, les femmes avancent dans la vase et se penchent régulièrement pour ramasser les graines de palétuviers. Des espèces de longs haricots qu’elles repiquent ensuite à intervalles réguliers. En cinq ans, ces femmes ont ainsi régénéré quelque 160 hectares de mangrove dans le delta du Siné Saloum, au sud du Sénégal, à la confluence de deux fleuves dont il tire son nom.