1,2 million d’euros pour la sécurisation d’infrastructures énergétiques

C’est l’une des conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie : la Belgique s’inquiète pour ses installations énergétiques.

 Les infrastructures belges doivent être protégées des attaques et cyberattaques.
Les infrastructures belges doivent être protégées des attaques et cyberattaques. ©Photo News 

Le gouvernement fédéral a dégagé une enveloppe supplémentaire d’1,2 million d’euros par an pour la sécurisation des infrastructures énergétiques sensibles du pays contre d’éventuelles (cyber)attaques, écrit jeudi le journal Het Laatste Nieuws. L’information est confirmée par le cabinet de la ministre de l’Énergie, Tinne Van der Straeten (Groen).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.