Duhamel, Gaalad, Vanistendael, etc.: nos 20 coups de cœur (ou de griffe) BD du jeudi 3 novembre 2022

Le jeudi, c’est le jour de notre sélection bande dessinée. Et cette fois, c’est même double dose avec une maison qui menace de s’effondrer, un match de foot très spécial et Ric Hochet au pays des turfistes. Entre autres plaisirs. Bonnes lectures.

Michaël Degré

1Jamais (T.2)

Le résumé de l’éditeur

Troumesnil, Côte d’Albâtre, Normandie.

La maison de Madeleine est au bord du gouffre. Le maire aussi.

Depuis qu’il a tenté de déloger la doyenne, sa carrière est un enfer. Les médias se sont emparés de l’histoire, Madeleine est devenue une icône, la falaise un lieu de pèlerinage. Les touristes affluent au mépris des règles de sécurité, et l’opposition est bien décidée à en profiter. Lorsqu’un drame fait une première victime, l’avenir de Troumesnil bascule.

Mais il reste un vestige du passé… Madeleine a 91 ans cette année.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): CORROSIF

CInq ans plus tard, revoici Madeleine, toujours perchée sur son bout de falaise, dont l’effondrement menace désormais d’autres qu’elles. Et ça, Madeleine, quoique devenue icône médiatique, ça la travaille.

Avec cette suite inattendue, aux allures de défi personnel, Bruno Duhamel rebat intelligemment les cartes et nous livre un récit enlevé, à l’humour corrosif et à la tendresse assumée, qui pointe aussi du doigt les dérives xénophobes de la société française.

2L’ombre des pins

Le résumé de l’éditeur

Pablo passe l’été dans la maison de sa grand-mère, en bord de mer. Il connaît les lieux par cœur: été après été, il s’y est amusé et y a grandi. Mais l’enfance s’éloigne et aujourd’hui, il faut penser à l’avenir. Ses parents partis, l’été va reprendre ses droits…

Et Pablo rencontre Carla: qui est cette fille qui ne semble appréhender le monde qu’à travers l’objectif de son appareil photo ? Que cherche-t-elle à capter de ce lieu et de ses habitants ? À l’ombre des pins, dans le temps suspendu des désirs camouflés et des désirs retenus, Carla et Pablo vont se découvrir.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): ÉLÉGANT

Concentré sur ses études, Pablo est envoyé étudier chez sa grand-mère, en bord de mer. Il y rencontrera surtout Carla, jeune fille étrange éprise de photographie.

Un récit initiatique avare en mots, un peu atone en émotions, mais plastiquement très élégant.

3Le chant du temps inversé

Le résumé de l’éditeur

Pandora, une adolescente extravertie, travaille au Chant du temps inversé, la boutique geek de son oncle. Elle y croise Paul, un peu plus jeune qu’elle. Entre eux, le courant va vite passer: mêmes références, même envie de se découvrir.

Mais de quoi est-il question ? D’amour ou d’amitié ? La distinction est importante, car Pandora a un copain et un passé compliqué à assumer… Entre eux, c’est une troublante et touchante relation qui va s’écrire.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): ADULESCENT

Derrière le comptoir de la boutique geek qu’il fréquente, Paul découvre Pandora, une ado un poil plus âgée que lui. Entre amour et amitié, ces deux-là vont, tantôt se rapprocher, tantôt s’éloigner.

Une romance adulescente qui tourne parfois à vide, mais forte d’un trait à la Vivès très séduisant

4Barney Stax

Le résumé de l’éditeur

Barney Stax est-il vraiment le plus mauvais des mauvais détectives privés ? !

En tout cas, c’est l’archétype du détective old school. Désabusé, fumeur, alcoolique et plutôt désœuvré. Son activité se résume la plupart du temps à attendre les clients dans son bureau, puis, quand il est chanceux, à attendre dans sa voiture lors de planques.

Sa petite routine va être mise à rude épreuve avec l’arrivée de Brenda, jeune cliente qui lui demande d’enquêter sur les agissements suspects de son mari.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): RAY

Une femme fatale charge un privé d’enquêter sur son mari… parce qu’il ne la trompe pas.

Le début grotesque d’une série dont l’humour gagne en force et en absurde chemin faisant, et où il est autant question de CIA, de KGB que du fameux Ray des plombiers.

5Le match de la mort

Le résumé de l’éditeur

Pendant la Seconde Guerre mondiale, dans l’Ukraine occupée par les nazis, quatre joueurs du Dynamo Kiev se retrouvent. Pris dans la tourmente, ils survivent entre camps de concentration et travail dans une boulangerie.

À l’été 1942, ils sont sollicités par l’Occupant pour participer à une compétition de football opposant les différentes armées en présence à Kiev: allemande, roumaine, hongroise.

Ils acceptent, à condition de jouer sous les couleurs (rouges) de l’Ukraine. Avec un nouveau nom qu’ils espèrent prometteur: START.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): POLITIQUE

L’Ukraine, on y revient, sous le prisme de la deuxième guerre mondiale, et avec pour toile de fond un match symbolique entre une équipe nazie et des footballeurs locaux bien décidés à prouver, quitte à en mourir, qu’ils ne sont pas des êtres "inférieurs".

Oui, le foot peut être politique.

6Les nouvelles enquêtes de Ric Hochet (T.6)

Le résumé de l’éditeur

Si Ric Hochet est du genre à toujours forcer sa chance, tous ne sont pas du même avis. Un mystérieux réseau criminel semble avoir trouvé la combine pour gagner aux courses à tous les coups: rançonner directement le Pari Mutuel Urbain !

Et pour traquer le faux aveugle qui joue du fusil sur les hippodromes, Ric va devoir s’asseoir sur ses principes, et traiter avec son criminel de père…

Notre héros parviendra-t-il à coiffer l’obscure "Ligue du Braille" sur le poteau… ?

Notre avis en un mot (puis quelques autres): HIPPIQUE-PIQUE-HOURRA

Dans sa version modernisée, le célèbre journaliste (qui n’écrit jamais) enquête dans le milieu des turfistes, où un tireur embusqué vise chevaux et jockeys.

Entre humour grinçant et cruauté légère, Zidrou a trouvé le ton pour cette version 2.0.

7Le monde des animaux perdus

Le résumé de l’éditeur

Elsa, 8 ans, n’aime pas l’école, et comme sa sœur Adèle aime à lui rappeler, elle n’a qu’un seul véritable ami: Aldo, son poisson rouge. Mais un jour, Aldo s’endort… et finit dans la cuvette des toilettes !

Ni une ni deux, Elsa part à sa recherche… au pays des animaux perdus. Dans cette mystérieuse contrée, Elsa parviendra-t-elle à retrouver Aldo ?

Notre avis en un mot (puis quelques autres): ONIRIQUE

Une odyssée réparatrice pour une fillette confrontée au deuil de son animal. Un monde imaginaire est déployé pour laisser un espace d’adieu et avancer.

Des dessins oniriques, avec un beau message à destination des enfants.

8Colorado Train

Le résumé de l’éditeur

Milieu des années 1990, une ancienne ville minière écrasée de toutes parts par les montagnes rouges du Colorado.

C’est dans cette Amérique "profonde", oubliée dans cette décennie de prospérité économique, que grandit Michael, un ado paumé, style skateur, cheveux mi-longs, baggy, hoody et Converse. Il y a aussi Durham, le gamin SDF accro au crack ; le gros Don qui s’e orce d’échapper aux brutes du collège ; et bien sûr Suzy, la rebelle androgyne, toujours un coquard au coin de l’œil laissé par son shérif de père.

Mais la vie est belle parfois, entre le skate, l’école buissonnière, les rêves, les premières fois, de l’amour aux bières, tout ça sous le soleil cuisant de juillet…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): CHOC

Oui, une planche de BD peut faire sursauter. Alex W. Inker y réussit dans cette aventure menée tambour battant en bande d’enfants et sur un vaste terrain propice aux disparitions et à l’apparition d’un monstre cannibale.

Polar social et horreur se répondent. Un choc.

9Atan des Cyclades

Le résumé de l’éditeur

Un récit intimiste, au cœur des îles grecques des Cyclades, il y a 4000 ans: un jeune garçon en pleine puberté y sculpte des personnages de "super héros" mythologiques dont les œuvres traverseront les millénaires pour finir au musée du Louvre !

Notre avis en un mot (puis quelques autres): SYMPA (SANS PLUS)

Judith Vanistendael nous fait découvrir la tradition – et la rigueur – de l’art cycladique, ces petites sculptures de marbre blanc réalisées dans les îles grecques à l’Antiquité.

Le récit est lumineux et placide. Voire un peu trop calme. Comme les Cyclades. Sympa, sans plus.

10La chambre des merveilles

Le résumé de l’éditeur

Louis a 12 ans quand un camion le percute et le plonge dans le coma. Le pronostic est sombre. Si son état n’évolue pas, il faudra débrancher le respirateur. Plutôt que de baisser les bras, sa mère Thelma décide de se battre à sa façon: la seule qui lui paraît envisageable.

Durant ce temps suspendu à cette décision médicale dramatique, à la place de son fils, elle va réaliser ses "merveilles", toutes les expériences qu’il aurait aimé vivre et qu’il a consignées dans un carnet. À travers elle, il verra combien la vie est belle. Peut-être même que ça l’aidera à revenir. Et si Louis doit mourir, il aura vécu par procuration la vie dont il rêvait.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): LARMOYANT

Victime d’un accident de skate, un ado est entre la vie et la mort. Sa mère accomplit alors les rêves et fantasmes qu’il avait consignés dans un cahier.

On n’y croit pas, mais ce n’est pas là pour ça, juste pour professer une leçon de vie larmoyante – et un peu facile.

11Le premier Dumas (T.1/2)

Le résumé de l’éditeur

Esclave noir originaire de Port-au-Prince, ce n’est pas une vie de soldat qui attendait Alexandre. Elevé par sa mère dans la douceur des Caraïbes, il est arraché à celle-ci par son propre père, M. de la Pailleterie, un noble blanc.

En ramenant son fils affranchi à Paris, il lui offre l’éducation qui sied à son rang. Alexandre grandit dans la bonne société jusqu’au jour où sa route croise celle du chevalier de Saint-George ! Métis comme lui, ce professeur d’escrime deviendra alors son mentor.

En s’enrôlant dans l’armée, Alexandre décide d’abord de renoncer à son nom de famille et commence au plus bas de l’échelle. Il n’aura jamais la tâche facile.

Mais à force de prouesses militaires et de génie stratégique, il montera les échelons un à un, et se fera progressivement un nom.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): PALPITANT

Le général Dumas était son nom, Napoléon l’a effacé de l’histoire. Esclave noir, ex-noble, "grand-père" des Trois Mousquetaires.

Le dessin évolue avec son héros, de l’insouciante jeunesse à la maturité d’un géant qui ne compte que sur lui, forgé par les arts et les armes. Palpitant.

12Comme si c’était arrivé

Le résumé de l’éditeur

Alors que Francesco, italien, la soixantaine, se rend aux obsèques de Sophie, une Française avec qui il a eu, dans sa jeunesse, une histoire d’amour brève mais intense, il se replonge dans ses souvenirs au goût doux-amer.

Et s’ils n’avaient pas raté le coche ? S’ils n’avaient pas vécu à des milliers de kilomètres l’un de l’autre, l’aurait-elle rappelé après ce week-end idyllique au bord de la mer ? S’il n’était pas tombé terriblement amoureux d’elle, aurait-il été plus heureux avec sa femme ? S’il avait décidé de ne pas lui en vouloir en apprenant qu’elle avait, elle aussi, refait sa vie ? S’il n’avait pas baissé les bras ?

Et si… c’était arrivé ?

Notre avis en un mot (puis quelques autres): MÉLANCOLIE

Au premier jour de sa retraite, Francesco apprend la mort de son premier grand amour. Des remords aux regrets, on va revivre avec lui cette aventure hors du temps et des conventions.

Un roman graphique bourré de mélancolie et qui tente de retenir le temps qui passe. En vain. Mais non sans émotions.

13Michel Vaillant légendes (T.1)

Le résumé de l’éditeur

Les 500 Miles d’Indianapolis, édition 1966: une course mythique à de très nombreux égards. D’abord parce qu’elle provoqua vite une hécatombe parmi les voitures au départ, mais surtout parce qu’elle proposa un suspense écrasant entre Graham Hill et Jim Clark, deux champions qui se disputèrent la course jusqu’à la victoire – contestée – du premier.

Pourquoi les officiels d’Indianapolis se mélangèrent-ils dans les tours accordés à Clark ? Et que se passa-t-il dans les coulisses de cette épreuve légendaire ?

Michel Vaillant y était. Et va vous révéler tous ses secrets…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): VINTAGE

Parallèlement à la nouvelle série, Graton relance des aventures "vintage" du célèbre pilote, avec ici pour cadre les 500 miles d’Indianapolis 1966… soit l’année de la sortie du tome 11 de la série classique, Suspense à Indianapolis. Excellent, vraiment.

14Touchées

Le résumé de l’éditeur

Trois femmes se retrouvent pour des cours d’escrime thérapeutique. Elles ont été victimes de violences sexuelles, et elles ont envie de retrouver la légèreté.

L’une dort avec un couteau, une autre vit dans la provoc’et la dernière s’est totalement éloignée de la vie…

Trois destins différents, trois tempéraments divergents, mais la même hargne qui les fait avancer. Avancer, combattre – et se libérer !

Notre avis en un mot (puis quelques autres): RÉSILIENCE

En deux albums au Lombard, Zuttion est devenu un auteur qui compte. Mais celui-ci, une immersion pleine de résilience dans le quotidien de femmes victimes de violence conjugale/sexuelle et qui se reconstruisent grâce à… l’escrime, est meilleur encore.

On est touché, oui.

15The Elusive Samuraï (T.1 à 4)

Le résumé de l’éditeur

1333, Kamakura. Au terme d’une insurrection, Hôjô Tokiyuki, jeune garçon dont le destin était d’hériter du shogunat, perd tout: sa famille, sa ville natale, les partisans de son clan… Dernier survivant de sa lignée, il devient alors le fugitif le plus recherché de la région.

Mais heureusement, Tokiyuki a un don particulier pour survivre: la fuite.

Son histoire est celle de l’errance, de la dissimulation et de la reconquête. Ainsi commence la vie tumultueuse de l’insaisissable prince samouraï !

Notre avis en un mot (puis quelques autres): ENLEVÉ

1333. Le jeune Tokiyuki est privé de son avenir de général (shogunat) dans le sang et doit prendre la fuite, seul.

Commence alors la reconquête pour le jeune samouraï. Un manga plutôt enlevé où il est question de destin et d’honneur. Mais où la violence est omniprésente aussi.

16La route du bloc

Le résumé de l’éditeur

Lisa Sanchis dessine le parcours du combattant d’un chirurgien, de sa vocation enfantine à la désillusion en passant par les années d’internat dévoilant la vie des médecins et la crise de l’hôpital public.

Entre fatigue, drames et joies, nous suivons l’apprenti médecin, sans approximation ni jargon grâce à des références pop qui rendent accessible avec le sourire un métier dur et magnifique.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): ESSENTIEL

Pour son premier roman graphique, Lisa Sanchis retrace le parcours du combattant d’un chirurgien.

Entre études, concours, heures sup et burn-out, il a le mérite de (re)braquer les projecteurs sur ce métier essentiel… et de pointer ce qui coince dans les rouages de la mécanique.

17 Mavague

Le résumé de l’éditeur

La rencontre fantastique entre une ado rebelle et un esprit de l’eau espiègle ! Nellie, 13 ans, vit au bord de la mer. Elle est proche de son père avec qui elle partage une passion pour la plongée et les fouilles archéologiques.

Adolescente rebelle, elle souffre d’une grande sensibilité émotionnelle, et a assez peu d’amis de son âge. Lors d’une sortie en mer, alors qu’une tempête fait rage, Nellie fait la rencontre d’un être surnaturel.

Se noue une relation magique, parfois incontrôlable…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): FAMILIAL

Sous une couverture coulée dans le moule sans aspérité des BD pour les jeunes ados, Ma Vague en réchappe pourtant grâce à un propos pas consensuel et de chouettes rebondissements pour cette famille mise à rude épreuve.

Avec de vrais beaux effets spéci’eaux.

18La déesse de 3 000 ans

Le résumé de l’éditeur

Lorsque Kamikino Mitama, divinité d’un petit village, rencontre le jeune Jûzô Shiba, ell e lui révèle son envie de mener une vie normale et de mettre un terme à ses activités divines. Mais le seul moyen pour y parvenir, c’est de se marier !

Jûzô, séduit par Mitama, accepte et la suit jusqu’à un sanctuaire caché dans la forêt. Commence alors le périple d’un lycéen et d’une déesse millénaire dans l’univers féérique des légendes japonaises.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): MONOTONE

Jûzô, 16 ans, tombe amoureux d’une jeune fille… qui se révèle être une déesse vieille de plusieurs milliers d’années, et qui en a un peu sa claque de sa condition d’immortelle. Elle veut devenir humaine et, pour cela, épouser un humain. Pourquoi pas Jûzô, du coup ?

On est, ici, dans le registre amoureux le plus plat. C’est bien mignon, tout ce romantisme, mais ça ne comporte que peu d’envolées, donnant au tout un aspect assez monotone. Bref, on n’a pas eu le coup de cœur espéré.

19Les promeneuses de l’Apocalypse (T.1 & 2)

Le résumé de l’éditeur

Yôko et Airi visitent les endroits les plus célèbres du Japon avec leur moto tout-terrain. Admirer le mont Fuji depuis Hakone, pêcher sur le pont de la baie de Yokohama, sans oublier d’aller au Tokyo Big Sight.

Voilà le voyage qui attend nos deux jeunes filles à moto. Hélas, le monde s’est effondré…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): CHOUETTE

L’Apocalypse a eu lieu… ce qui n’empêche pas Yôko et Airi, nos deux jeunes héroïnes, de visiter le Japon à moto !

Un "Thelma et Louise" façon manga, au scénario plutôt original, qui mêle fantastique et humour. On adore les personnages principaux, et on enfourcherait bien une bécane à leur suite, pour tout dire.

Une chouette lecture ado.

20Rivage de la colère

Le résumé de l’éditeur

1968, la République de Maurice accède à l’indépendance après 158 ans de domination britannique. Les insulaires des Chagos sont réunis sur la plage: ils ont une heure pour quitter leur île.

Marie-Pierre Ladouceur se retrouve exilée dans un bidonville sordide, sans espoir de retour…

Après le déchirement vient la colère et, avec elle, la révolte.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): LOUPÉ

Un peu plus loin que l’île Maurice, les Chagos. Une autre île dont les habitants vont bientôt être malmenés par les grands de ce monde qui ont d’autres intérêts: une base militaire américaine.

Le trio d’auteurs a du cœur mais se loupe tant au niveau de la narration que du dessin.