Tout sur la mère

Un triangle amoureux entre trois femmes de trois générations dans une écriture très personnelle et poétiquement fantasmée.

Audrey Verbist

Aurélie Djian a écrit des documentaires pour la radio pendant quasiment quinze ans, sur tous les sujets – "mes obsessions du moment" –, de la littérature au rugby féminin, dit-elle. Voilà son premier roman, Du temps de ma splendeur. Première trace d’écriture, premier objet avec son nom sur la couverture. Et ça fait quelque chose, elle l’admet.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.