Guerre en Ukraine : l’Ukraine restreint encore la consommation d’électricité après de nouvelles frappes russes

Suite à de nouvelles frappes russes sur des infrastructures énergétiques, l’Ukraine impose de nouvelles restrictions au niveau de la consommation électrique.

Belga
 De nouvelles frappes russes ont obligé l’Ukraine a restreindre davantage la consommation électrique.
De nouvelles frappes russes ont obligé l’Ukraine a restreindre davantage la consommation électrique. ©AFP

La consommation d’électricité va être encore plus restreinte dans les régions du centre de l’Ukraine, après de nouvelles frappes russes sur des infrastructures énergétiques, a annoncé jeudi un conseiller de la présidence ukrainienne.

"Pour éviter l’arrêt complet (de l’approvisionnement) dans le centre (du pays), le secteur de l’énergie est contraint d’imposer des restrictions plus strictes" de la consommation d’électricité, a prévenu sur Telegram Kyrylo Timochenko.

Sont concernées les régions de la capitale Kiev, Tcherniguiv, Tcherkassy et Jytomyr, a-t-il indiqué, sans préciser si les frappes avaient fait des victimes.

"De telles mesures permettent aux compagnies énergétiques de réparer rapidement les installations endommagées et de maintenir l’équilibre du système" de production d’électricité, a précisé l’opérateur ukrainien Ukrenergo.

Le gouverneur de la région de Kiev, Oleksiï Kouleba, a de son côté appelé les habitants à "se préparer à des coupures d’électricité d’urgence à durée indéterminée", et à "consommer l’électricité avec modération".

"C’est une étape forcée pour stabiliser la situation", a-t-il ajouté.

Dans la capitale, des coupures de courant d’une durée de 4 heures, en alternance par quartier, sont déjà effectuées quotidiennement depuis plusieurs jours.

Depuis plus de deux semaines, la Russie multiplie les frappes sur le réseau ukrainien, entraînant la destruction d’au moins un tiers de ses capacités, juste avant l’hiver.