Star Academy ce samedi soir sur TF1: tout savoir sur cette 10e saison

Ce soir, TF1 relance la Star Academy, téléréalité phare du début des années 2000. On fait le point.

M.U. (avec AFP)
 Programme phare de la téléréalité du début des années 2000, la Star Academy est de retour ce soir pour une 10e saison.
Programme phare de la téléréalité du début des années 2000, la Star Academy est de retour ce soir pour une 10e saison. ©©E.Koutsoukis/TF1

Plus de 20 ans après les débuts de la Star Academy et la victoire de Jenifer, TF1 relance ce samedi soir sa célèbre émission de téléréalité musicale dans l’espoir de séduire une nouvelle génération biberonnée aux réseaux sociaux, tout en misant sur la nostalgie. La formule de l’émission, qui a fait les beaux jours de la Une dans les années 2000, restera grosso modo la même, à l’instar de son générique, toujours signé Bob Sinclar ( Love Generation). On récapitule tout ce que l’on sait avant le début du premier prime.

1.Nikos à la barre

Il était impossible d’imaginer un retour de la Star Ac’sans son présentateur fétiche, Nikos Aliagas. Lors du lancement de la 1re saison en 2001, il est quasi inconnu du grand public. Journaliste, il a travaillé pour Euronews, présenté le JT sur TMC et joué le chroniqueur grec dans l’émission Union libre de Christine Bravo. C’est Étienne Mougeotte, patron de TF1, qui le repère et lui propose de se lancer dans le grand bain de l’animation avec la Star Academy. Vingt ans plus tard, il est devenu l’un des tauliers de l’animation de grands primes en France.

2.Au château de Dammarie-les-Lys

Lieu emblématique de l’émission – il a servi de décor pour les sept premières saisons -, il était inimaginable que ce come-back ne s’y déroule pas. Il a cependant fallu plus qu’un petit coup de pinceau pour tout remettre à neuf. Racheté en 2008 pour 3,8 millions d’euros par l’homme d’affaires Jean-Michel Pontet, le château des Vives-Eaux a été laissé à l’abandon pendant de nombreuses années, avant que des premiers travaux y soient entamés en 2018. Mais la pandémie est passée par là. Les travaux ont repris en mai dernier.

3.Le casting

TF1 entretient le suspense. Tout juste sait-on que 13 candidats, âgés entre 18 et 28 ans, ont été retenus parmi 20 000 candidatures. Ils tenteront d’éviter l’élimination en fin de semaine. La seule confirmation officielle est celle de la participation d’Enola Cosnier (Enola Cox sur Tik Tok). D’autres noms circulent dans les médias français, spéculations basées sur une bande-annonce dévoilée par TF1: Le Figaro cite Chris Camalon, chanteur parisien de 28 ans ; Julien Canaby, 20 ans, artiste toulonnais. Y aura-t-il un ou une Belge ? Mystère.

À leur programme, des cours de chant, d’expression scénique, de théâtre, de danse et de sport… Ils seront privés de connexion internet et n’auront droit qu’à une minute de téléphone par jour ! Le gagnant remportera une enveloppe de 100 000 euros et un album avec Sony Music, maison de disques qui succède à Universal comme partenaire de l’émission.

4.L’encadrement

La direction de cette nouvelle saison a été confiée à Michaël Goldman, le fils de Jean-Jacques Goldman. Cinq professeurs sont également attendus au château. Les noms d’Adeline Toniutti pour le chant, de Yanis Marshall pour la danse (et donc pas Denitsa Ikonomova), de Pierre de Brauer pour le théâtre, d’Aria Crescendo pour le yoga et de Laure Balon pour l’expression scénique sont avancés par la presse française. Parmi les anciens, on retrouvera Lucie Bernardoni, finaliste de la saison 4, qui endossera le rôle de répétitirice. Quant à Karima Charni, elle aussi issue de cette saison 4 remportée par Grégory Lemarchal, elle endossera le rôle de co-animatrice. Elle a une expérience en radio sur Europe 1 et télé sur W9 et LCI.

5.Robbie Williams comme parrain

TF1 l’a annoncé cette semaine: le parrain de cette saison 10 est Robbie Williams. Sont annoncés de passage dans l’émission Juliette Armanet, Amir, Slimane, Véronique Sanson, Michel Polnareff, Gims, Dadju, Naps, Soprano, Pomme, Mika, Adé ou encore Julien Clerc. La Satr’Ac se clôturera le 26 novembre, soit un peu moins d’une semaine après le début de la Coupe du monde au Qatar, dont TF1 diffusera une partie des matches.

6.Sur les réseaux sociaux

"On y sera très présents", afin que "certaines populations plus jeunes", éloignées de la télé traditionnelle, "puissent suivre l’émission" et pour "leur donner envie" de regarder les primes ou les quotidiennes diffusées vers 17 h 30, a expliqué le producteur Mathieu Vergne (DMLS TV). Signe des temps: les élèves, dont les péripéties seront retransmises en continu sur MyTF1 Max, plateforme payante de la chaîne, se verront attribuer des "téléphones non connectés pour faire des stories" et autres contenus que la production postera pour eux.

TF1, 21.10

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...