Crise de l’énergie : diminuer la température des piscines pour des économies aux clubs

Début septembre, Ciney a baissé de 1 degré la température de sa piscine. Un test.

Arnaud Wéry
 L’eau de la piscine de Ciney est dorénavant moins chaude. Assez pour faire des économies?
L’eau de la piscine de Ciney est dorénavant moins chaude. Assez pour faire des économies? ©ÉdA – 202445919832 

La température de l’eau de la piscine de Ciney est passée de 28 à 27 °C début septembre et la température ambiante a perdu 2 °C.

Pour tenter de faire face à l’explosion des coûts énergétiques, Ciney, via sa régie des sports, tente d’activer un maximum de leviers.

Gaëtan Gérard, l’échevin des Sports, ne cache pas que cette mesure est un test. "J’espère ainsi réduire la consommation entre 5 et 10% mais je n’aurai une idée précise que sur base des décomptes."

Des décomptes que l’échevin souhaiterait avoir de façon plus régulière afin de cibler au mieux les actions. "En plus de diminuer les températures, nous avons aussi fermé l’espace sauna et hammam jusqu’au 31 mars."

Rouverte en 2013, la piscine de Ciney dispose d’un système de cogénération et son isolation a été améliorée. Des investissements qui n’empêcheront pas la facture de gonfler. Alors toutes les mesures sont bonnes à tester, comme de demander de réduire le temps sous la douche. "La température des douches ne va pas diminuer, c’est trop complexe, mais on demande que les usagers y restent moins longtemps."

Diminuer la température, ce n’est pas sans conséquence, surtout pour les plus jeunes qui fréquentent les bassins dans le cadre scolaire. L’échevin a reçu des doléances et il comprend bien que c’est plus difficile pour les plus jeunes de rentrer dans l’eau.

Tous les bassins ne sont toutefois pas concernés. "Pour les plus petits, l’eau reste à 30 °C."

Du côté de Chaleroi, la température de l’eau de la piscine Hélios a aussi été diminuée de 0,7 °C. Une mesure dont l’impact devra aussi être mesuré. "Pour nos nageurs, cela ne pose en tout cas pas de problème", indique Yves Hermans, président du club de natation local.

Si les clubs ne sont évidemment pas à la manœuvre (contrairement au foot, par exemple), cette réduction de la température devrait permettre à Ciney de faire des économies qui auront un impact sur la facture retournée aux clubs et usagers dans quelques mois.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...