Maisons fissurées : un bras de fer entre assureurs et sinistrés

Certaines habitations sont fragilisées par les épisodes de sécheresse à répétition. Si les dégâts matériels peuvent être importants, les assureurs refusent manifestement de couvrir ce type de sinistre. 

Céline Demelenne
 Les fissures sur les façades des habitations peuvent révéler un problème de stabilité du bâtiment.
Les fissures sur les façades des habitations peuvent révéler un problème de stabilité du bâtiment. ©Paylessimages - stock.adobe.com

Il y a quelques années, Jérôme* remarque une légère fissure sur la façade de sa maison. Le Liégeois ne s’en inquiète cependant pas outre mesure : "Le bâtiment date du XIXe siècle. Avec mon épouse, on s’est dit que ce n’était pas spécialement anormal que cela bouge un peu..." Mais depuis un an et demi, cette fissure, au départ insignifiante, a pris de l’ampleur. Le couple craint alors que la stabilité de la bâtisse soit menacée, et fait appel à un expert technique. "On savait que les travaux pouvaient être très onéreux… l’expert en question nous a directement parlé du phénomène de retrait des terres argileuses."