Retrait d’avions Ryanair à Zaventem: la gifle à l’aéroport

Ryanair retire pour l’hiver ses deux avions basés à Zaventem, aéroport jugé trop cher, et flingue la « stupide éco-taxe » décidée par le gouvernement belge. La compagnie irlandaise poursuivra son développement à Charleroi.

Jean-Christophe HERMINAIRE
 Michael O’Leary ne mâche pas ses mots sur les «stupides» taxes qui grèvent les coûts à Zaventem.
Michael O’Leary ne mâche pas ses mots sur les «stupides» taxes qui grèvent les coûts à Zaventem. ©BELGA 

Un « bonjour-bonjour » précipité et en coup de vent Michael O’Leary, le boss de Ryanair, distribue lui-même son communiqué de presse aux journalistes présents dans la salle, disparaît un moment, revient tout aussi rapidement sous l’objectif avide des caméras, s’assied face aux micros et confirme la décision inscrite dans le texte.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...