Bois : « Il y a du boulot à volonté »

Les métiers du bois se portent assez bien, compte tenu de l’envolée des prix. Coup de sonde auprès des professionnels au Demo Forest dans les bois de Bertrix.

Emmanuel Huet
 Le carnet de commandes des artisans et des scieurs ne désemplit pas. Au Demo Forest, dans la foulée de la Foire de Libramont, le secteur se porte assez bien.
Le carnet de commandes des artisans et des scieurs ne désemplit pas. Au Demo Forest, dans la foulée de la Foire de Libramont, le secteur se porte assez bien. ©eda Huet

Par un éclat de rire, Alain Servais, patron d’une scierie à Bertrix, répond à notre interrogation:"si le prix du bois est élevé? Mais c’est tout qui est cher maintenant." Dans les allées du Demo Forest à Bertrix, on prolonge la foire de Libramont en version feuillus et épineux. Ces 2 et 3 août, ce sont les métiers de la forêt qui sont mis en vitrine le long d’un magnifique parcours forestier de plus de 5 km dans les bois de Rossart."Tout se passe très bien depuis 3 ans, confirme Alain Servais.Il y a du boulot à volonté et même à revendre!"