Macron énerve avec son nouveau gouvernement : « Cynisme, mépris », « rupture », « Hallucinant »

Le gouvernement français a été réajusté ce lundi après les résultats des législatives. Certains choix sont âprement contestés par l’opposition.

Clément Boileau
 Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur, chapeautera également les outre-mer. UN choix qui fait polémique.
Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur, chapeautera également les outre-mer. UN choix qui fait polémique. ©AFP 

Il était prévu qu’en cas de défaite aux élections législatives, les ministres du gouvernement Borne, pourtant fraîchement nommés, démissionnent. Une règle tacite édictée par le président Macron lui-même, qui a été respectée ce lundi, alors qu’a été annoncé l’ajustement ministériel consécutif à cette élection dans laquelle la majorité présidentielle a perdu des plume s: Amélie de Montchalin (transition écologique), Brigitte Bourguignon (santé) et Justine Benin (outre-mer) sont respectivement remplacées par Christophe Béchu (député et Maire d’Angers), François Braun (urgentiste issu de la société civile) et… Gérald Darmanin, déjà ministre de l’Intérieur, qui voit donc son portefeuille étendu à l’outre-mer.