Article abonné offert

Procès des attentats de Paris: « Je regrette de ne pas avoir plaidé devant un jury citoyen »

La singularité de la cour d’assises du procès des attentats, c’est son jury. Ce ne sont pas des citoyens qui vont décider de la culpabilité des accusés mais des magistrats professionnels.

Emmanuel Huet
à Paris, Emmanuel Huet
 Dans l’immense salle du procès des attentats, il n’y a pas de place pour un jury populaire.Ce sont des magistrats professionnels qui jugeront.
Dans l’immense salle du procès des attentats, il n’y a pas de place pour un jury populaire.Ce sont des magistrats professionnels qui jugeront. ©Huet

C’était lundi à 11h.Après avoir entendu le dernier mot des accusés du procès des attentats de Paris, le président Jean-Louis Périès et les assesseurs se sont retirés pour entamer leur délibération. Spécificité française: c’est un jury composé de magistrats professionnels qui décidera du sort des accusés.En Belgique, tous les procès en cour d’assises sont toujours composés d’un jury populaire.Ce sera encore le cas lors du procès des attentats de Bruxelles qui débutera en octobre prochain. Trop tardivement, une révision de la constitution avait été envisagée par le parlement fédéral afin que les procès terroristes ne soient plus jugés par un jury populaire.En juillet 2020, cette révision de l’article 150 de la constitution n’avait pas trouvé de majorité.