Pas encore diplômée et déjà à la tête d’une entreprise de 800 personnes

Durant un mois, Robine De Haen sera à la tête de la branche belge et luxembourgeoise du prestataire de services RH et agence d’intérim Adecco Group. En réalité, l’entreprise offre aux jeunes cette expérience professionnelle via l’initiative CEO For One Month.

La Rédaction de l'Avenir avec communiqué
Robine De Haen
Robine De Haen ©Adecco

À peine le tout dernier examen dans l’enseignement supérieur terminé et déjà PDG. Robine De Haen s’apprête à relever dès cette semaine un défi de taille: pendant un mois, l’étudiante de 23 ans sera à la tête de la branche belge et luxembourgeoise du prestataire de services RH et agence d’intérim Adecco Group.

Ce job d’étudiant hors du commun est en réalité le fruit d’une initiative de l’entreprise: CEO For One Month. Chaque année, un millier de jeunes postulent pour diriger pendant un mois l’agence d’intérim. Après une procédure de sélection, pour prouver leurs compétences en matière de leadership, 10 candidats doivent présenter un cas d’entreprise à un jury professionnel, participer à des entretiens individuels, et prendre part à un jeu ayant pour objectif de tester leur personnalité et leurs compétences.

Robine a donc passé tous les tests avec brio. Elle prendra donc en charge la gestion du groupe, sous l’œil attentif de Jan Dekeyser, le "Country Director". "Je me réjouis de toutes les expériences que je vais acquérir", confie Robine dans le communiqué de l’entreprise. "J’ai déjà eu l’occasion de diriger une équipe de 23 personnes de 13 nationalités différentes dans une organisation étudiante internationale et cela m’a clairement laissée sur ma faim. CEO For One Month est le prolongement de cet engagement."

Concrètement, Robine tiendra le même agenda que le Country Director. Comme lui, elle participera activement à toutes les réunions et se penchera également sur des solutions aux défis auxquels le groupe est confronté aujourd’hui en Belgique. Une occasion donnée aux jeunes de mettre en pratique leurs compétences managériales.

Une rampe de lancement

L’expérience présente beaucoup d’atouts. Les prédécesseurs de Robine ont, par la suite, trouvé des emplois dans des entreprises internationales telles que Coca Cola Company et Google. En outre, elle peut également s’attendre à une rémunération digne d’un PDG avec un salaire mensuel de 6 000 euros net et à une voiture de fonction pendant son service.