L’homme parfait [CRITIQUE] - Portrait-robot d’un beauf de service

Féministes, fuyez: ces gens n'ont toujours rien compris à la charge mentale...

Michaël Degré
 C’est tellement commode de croire que l’homme parfait ne peut être qu’un robot.
C’est tellement commode de croire que l’homme parfait ne peut être qu’un robot. ©- 

Ce que ça raconte