Elvis [CRITIQUE] – Le King, flamboyant et sans aspérités

Le biopic d’Elvis Presley rend un bel hommage à l’icône mais frustre à force de rester en surface.

Élise Lenaerts
 On se croirait aux concerts d’Elvis, ce mythe à jamais inégalé.
On se croirait aux concerts d’Elvis, ce mythe à jamais inégalé. ©Warner Bros Pictures

Un déhanché mythique, une voix tout aussi légendaire, un milliard de disques vendus dans le monde entier, Elvis Presley n’a pas volé son titre de "King du rock". L’extravagant personnage au destin aussi glorieux que tragique méritait un film à la hauteur de ses fripes.