La guerre en Ukraine va entraîner cessations et licenciements, prédit l’UCM

Plus de trois mois après le début de l’offensive russe en Ukraine, la guerre commence à peser sur les activités des indépendants et très petites entreprises (TPE) francophones, selon l’Union des classes moyennes (UCM). « La crise s’installe, s’aggrave et va se traduire en cessations et licenciements », prévient l’organisme représentant les indépendants et PME francophones.

La Rédaction de L'Avenir
Desperate man sitting outside his former office building; concept of being dismissed
Desperate man sitting outside his former office building; concept of being dismissed ©Kaspars Grinvalds – stock. adobe. 

L’UCM a interrogé 760 personnes sous statut d’indépendant et chefs de micro-entreprises entre le 27 mai et le 6 juin. 55% des sondés estiment que leur activité est (très) exposée à la guerre en Ukraine. Seul un quart des répondants ne témoignent pas d’impact sur leur chiffre d’affaires. En moyenne, la baisse du chiffre d’affaires est estimée à 19%. La hausse des coûts de production et de fonctionnement atteint 19% en moyenne. Ce sont les hausses de prix de l’énergie et des matières premières qui pèsent le plus sur les indépendants et TPE.