Jurassic World 3, Men, Champagne!, etc.: les 5 sorties cinéma du mercredi 8 juin 2022

Jeff Goldblum, des dinos (c’est lié), la campagne anglaise et du mauvais rosé : il y a tout cela, et bien plus encore, dans les sorties cinéma de ce mercredi 8 juin 2022. Les critiques de L’Avenir vous disent quoi en penser. Vous n’êtes pas obligés de les croire. Juste de les lire.

Michaël Degré
Élise Lenaerts
Elli Mastorou

1Jurassic World: le monde d’après (Jurassic World: Dominion)

Ce que ça raconte

Les dinos vivent désormais parmi les êtres humains mais la cohabitation ne sera plus vivable très longtemps. Des experts d’hier et d’aujourd’hui sont donc appelés à la rescousse.

Ce qu’on en pense

Les dinosaures, c’était mieux avant. Ce troisième volet pousse plus loin encore la saturation d’effets numériques et de rebondissements sans queue ni tête qui dénaturent complètement l’esprit Jurassic Park.

La critique complète

2Nowhere Special

Ce que ça raconte

Un père atteint d’une maladie incurable cherche une famille pour son fils de trois ans.

Ce qu’on en pense

Impossible de garder les yeux secs avec ce genre de sujet. C’est relativement prévisible, donc, même si les thématiques sont plus variées qu’il n’y paraît.

La critique complète

3Eux (Men)

Ce que ça raconte

Pour surmonter un drame personnel, une jeune Anglaise part s’isoler dans la campagne. Mais sa tranquillité est très vite troublée par la présence inquiétante d’un rôdeur.

Ce qu’on en pense

Les codes de l’épouvante sont audacieusement utilisés pour nous plonger dans une parabole effrayante sur les rapports homme-femme. Le malaise est total et c’est ça qui est bon.

La critique complète

4Champagne!

Ce que ça raconte

Les retrouvailles d’une bande de copains cinquantenaires, toujours prompts à se critiquer mutuellement.

Ce qu’on en pense

Un "divertissement" d’une grande pénibilité qui n’a de comédie que le nom.

La critique complète

5Lettre à Nikola

Ce que ça raconte

Le récit d’une photographe revenant sur ses missions à bord de l’Aquarius, sous forme de lettre à son enfant.

Ce qu’on en pense

Un documentaire qui navigue entre la mer et la mort, le prosaïque et le poétique, l’intime et le politique.

La critique complète