Grève nationale ce mardi31 mai: transports en commun, prison, enseignement… le point sur l’impact de la grève

L’action nationale des syndicats a de fortes conséquences sur le fonctionnement des services publics ce mardi. Le point sur la situation.

Belga

Les transports en commun, les administrations, les prisons, la collecte des déchets, la distribution du courrier, l’enseignement et les chaînes publiques sont perturbés. Le syndicat socialiste a également lancé un appel à la grève générale.

1.Transports en commun

Ce mardi, à 7h, dans un premier bilan, le TEC indiquait que de légères perturbations ont lieu dans la région du Luxembourg . D’importantes perturbations sont en cours dans les régions du Brabant Wallon, du Centre, du Hainaut Occidental et de Namur . Les régions de Charleroi, de Mons Borinage et de Liège-Verviers connaissent de très fortes perturbations sur le réseau.

L’exécution de la quasi-totalité des 950 circuits de transport scolaire vers l’enseignement ordinaire et spécialisé n’est pas impactée par cette grève générale.

Retrouvez toutes les lignes concernées, région par région .

Cette journée d’actions vise à dénoncer un malaise général dans le secteur public. Le front commun syndical dénonce un manque de moyens et de respect du dialogue social de la part des autorités. Les représentants des travailleurs veulent réclamer plus de pouvoir d’achat, d’investissements ainsi que le renforcement des pensions.

Aucun train en province de Liège, Luxembourg et Namur

Grève nationale ce mardi31 mai: transports en commun, prison, enseignement… le point sur l’impact de la grève
©BELGA / DIRK WAEM

Les actions s’étendront à tous les services publics, fédéraux, communautaires et régionaux. Sur le rail, la circulation des trains sera très fortement perturbée jusque mardi soir. Le réseau ferroviaire sera fermé dans les provinces de Liège, Luxembourg ainsi que Namur , et seul un quart des trains circuleront dans le reste du pays.

Le service minimum a été élaboré en fonction de la présence du personnel, dans les provinces où c’était possible. Aucun train ne peut circuler dans celles de Liège, Luxembourg et Namur car les cabines de signalisation d’Infrabel sont fermées en raison du nombre insuffisant de membres du personnel. Les trains IC (reliant les grandes villes) qui traversent ces provinces sont donc également limités.Dans le reste du pays, un train IC sur trois et un train S (offre suburbaine) ou L sur cinq sont disponibles. La plupart des trains P, qui roulent exclusivement pendant les heures de pointe du matin et du soir, ne circulent toutefois pas.

Les réseaux de la Stib et de De Lijn seront également perturbés.

2.Administrations régionales et communales

Des administrations régionales et communales seront par ailleurs fermées. Une partie importante du personnel des prisons belges participera aussi à la grève, tandis que bpost prévoit des perturbations sur les services dans les bureaux de poste, du Contact Center, la collecte, le traitement, la distribution des lettres et des paquets.

3.Enseignement

Dans l’enseignement, le syndicat socialiste flamand ACOD Onderwijs se joindra au mouvement de grève et la CGSP couvrira les enseignants participants mais ne mobilisera pas massivement ses affiliés, déjà impliqués dans une série de manifestations pour réclamer un changement de cap de la politique scolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les personnels de la RTBF et de la VRT prendront part à la grève eux aussi.

Des actions régionales auront également lieu avec l’installation de piquets de grève dans plusieurs secteurs.