On manque de bras pour préparer la fête

Festivals, concerts, événements corporate… Le secteur de l’événementiel manque de main-d’œuvre.

Alain Wolwertz
 Le secteur de l’événementiel, dont les concerts et les festivals, voit ses activités reprendre avec vigueur. Mais il manque de personnel pour l’organisation.
Le secteur de l’événementiel, dont les concerts et les festivals, voit ses activités reprendre avec vigueur. Mais il manque de personnel pour l’organisation. ©Grispb – stock.adobe.com 

Le Dour Festival ou Les Ardentes, ce n’est qu’à la mi-juillet. Mais ce genre de grosse machine se prépare évidemment largement en amont. Et sans doute encore plus aujourd’hui qu’hier. Car depuis la reprise post-covid, les organisateurs de ces événements musicaux et tous les acteurs de la logistique qui gravitent autour font face à une criante pénurie de main-d’œuvre.