Un deuxième rappel pour les plus de 80ans

Les personnes âgées de 80 ans et plus ainsi que les résidents d’un centre de soins résidentiels, comme une maison de repos, pourront recevoir une deuxième dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 « sur une base individuelle », a décidé vendredi la Conférence interministérielle (CIM) de la Santé. Cette deuxième dose de rappel peut être administrée au moins quatre mois après la première dose de rappel. Les entités fédérées peuvent fixer les modalités de cette approche.

La Rédaction de L'Avenir

La décision a été prise alors que le Conseil supérieur de la santé a jugé, dans un avis validé mercredi, que l’administration de cette deuxième dose de rappel ne se justifiait pas pour le moment au regard de la situation épidémiologique en Belgique. Les différents ministres de la Santé ont toutefois souhaité offrir cette possibilité aux personnes qui entrent dans les conditions.