Article abonné offert

Un train toutes les 15 minutes autour des grandes villes: voici le plan ambitieux pour «booster» le train

Le plan qui va définir la politique ferroviaire de la Belgique jusqu’en 2040 a été approuvé. Reste à dégager les budgets nécessaires.

Jean-Christophe HERMINAIRE
 «Les pays les plus performants en matière ferroviaire, comme la Suisse, l’Allemagne ou les Pays-Bas, se sont accordés sur une telle vision», souligne Georges Gilkinet.
«Les pays les plus performants en matière ferroviaire, comme la Suisse, l’Allemagne ou les Pays-Bas, se sont accordés sur une telle vision», souligne Georges Gilkinet. ©Photo News 

« On sait désormais ce qu’on veut atteindre. C’est la première fois dans l’histoire de la Belgique qu’on a un tel document » , n’hésite pas à dire Georges Gilkinet à propos du plan « Vision Rail 2040″ approuvé hier matin en Conseil des ministres. Ce plan, cela fait plus d’un an que le ministre fédéral de la Mobilité y travaille, « en concertation avec tous les acteurs du secteur » , dit-il. « Le train sera la colonne vertébrale de la mobilité en Belgique » , ajoute le ministre écolo. « On en finit avec une époque où le train était la variable d’ajustement budgétaire.Il fallait sortir d’une situation où chaque année on change de stratégie, ce qui fait qu’on gaspille l’argent public. Nous voulons créer un cercle vertueux. »