Le cinéma belge reprend son élan

Après le cataclysme sanitaire de 2020, le cinéma belge francophone remonte la pente. Mais doit composer avec un contexte global morose.

Michaël Degré
 «Space Boy», d’Olivier Pairoux, apparaît sur le podium des films belges francophones en matière de fréquentation.
«Space Boy», d’Olivier Pairoux, apparaît sur le podium des films belges francophones en matière de fréquentation.

Moins qu’en 2020, mais quand même un peu: le bilan 2021du cinéma belge francophone, présenté hier au Palace par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel (CCA) en présence de la ministre de la Culture Bénédicte Linard, est forcément tronqué.