Constant, Bündgen, Lizano, etc.: nos 9 coups de cœur (ou de griffe) BD du jeudi 28 avril

Le jeudi, c’est le jour de notre sélection bande dessinée. Avec, cette fois, des pains surprises, le quinquennat de… François Hollande et le nouveau devoir de mémoire de Marc Lizano. Entre autres plaisirs. Bonnes lectures.

Michaël Degré
Alexis Seny
Jean-Christophe Herminaire

1Au nom du pain

 Glénat
Glénat

Le résumé de l’éditeur

1940. Depuis le départ de son mari au front, Marguerite Martineau s’occupe de la boulangerie avec ses deux petits, Marcelin et Monique. L’établissement n’existe que depuis deux ans dans ce village occupé par les soldats allemands. Le travail y est rude et parfois, quand la boulangerie concurrente tenue par la famille Durand fait empirer les choses, la situation devient critique.

Mais les Martineau veulent tenir bon. Et ils iront même jusqu’à lutter contre l’occupant allemand. Marguerite et Marcelin mettent en place un système insolite et ingénieux: pour faciliter le réseau de communication de la Résistance, ils cachent leurs messages dans le pain.

Malgré les risques pour elle et pour sa famille, Marguerite fera tout pour faire fuir l’ennemi et venger son mari disparu au combat.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): CROQUANT

Une série qui nous en apprend autant sur la boulange que sur le devoir de loyauté ambigu des petits commerces français durant l’Occupation.

Croquanr à souhait. On en reprendrait bien une tranche. Voire davantage.

2L’Obsession du pouvoir

 Delcourt
Delcourt

Le résumé de l’éditeur

L’obsession du pouvoir est un sentiment qui unit les trois derniers présidents français et beaucoup de politiques en général.

Une obsession que, d’une certaine manière, les deux auteurs partagent, même si ce n’est pas pour l’exercer mais surtout pour en décrire les dessous!

25 ans à écrire sur les présidents, jusqu’à l’irruption de Macron, qui les a tous bousculés, Sarkozy et Hollande les premiers…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): COULISSES

Alors que la France vient de repartir pour cinq ans de présidence Macron, Gerard Davet et Fabrice Lhomme nous replongent dans les coulisses du quinquennat de François Hollande, qu’ils ont marqué à la culotte.

On en apprend autant sur le journalisme d’investigation que sur les travers du pouvoir.

3Lady Jane

 Futuropolis
Futuropolis

Le résumé de l’éditeur

À Kingsdown, petite station balnéaire anglaise, Jane, 44 ans, tient une boutique de gaufres. Les meilleures de la région. Elle vit seule, se tient à l’écart des autres et fréquente de temps à autre le pub de Donald et Béa avec qui elle troque ses gaufres contre quelques verres. Un été, elle prend Emma, la fille de Béa, comme apprentie.

Entre les deux femmes un lien va se tisser, petit à petit, malgré la différence d’âge. Pourtant, Emma va comprendre qu’il y a dans le passé de Jane un secret qui l’empêche de vivre au présent.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): ÉTROIT

Michel Constant rappelle le pub et les personnages de La Dame de fer pour parler du "children act" de Margaret Thatcher au travers d’une nouvelle héroïne: la… vendeuse de gaufres Jane.

Un récit un peu trop plein de pistes et d’idées, qui se trouve un peu trop à l’étroit, dans ces 72 pages, pour s’exprimer pleinement.

4Les frères Michelin

 Le Lombard
Le Lombard

Le résumé de l’éditeur

Tout le monde connaît aujourd’hui les célèbres pneus, cartes routières et autres guides gastronomiques siglés Michelin. Leur histoire se confond avec celle de la France.

Pourtant, cet empire eut bien failli ne jamais voir le jour, n’eut été la détermination de deux frères: André, entrepreneur fantasque doué d’un génie sans pareil pour les "coups de com", et Édouard, artiste reconverti avide d’innovation.

Ensemble, ils auront connu succès et crises à la taille de leur destin.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): BONHOMME

Un bibendum qui cache un empire. Guide touristique et gastronomique, pneumatiques, bornes routières: Michelin a su saisir toutes les occasions, comme le Tour de France, de se renforcer.

Cette BD en raconte les coulisses avec une bonhomie rafraîchissante.

5Le Rite

 Casterman
Casterman

Le résumé de l’éditeur

Kéva, petit royaume perché dans les montagnes, est réputé pour son peuple pacifique, naturellement tourné vers l’étude et le maintien des équilibres naturels.

Aussi, lorsque ce pays est attaqué par un empire expansionniste, les Kévarks, malgré une résistance farouche, sont-ils annihilés brutalement.

Mais un prêtre a survécu, dernier représentant de sa culture. Il se dirige vers le Lac Miroir, centre spirituel de sa contrée aujourd’hui asservie, afin d’assouvir, seul, la vengeance de son peuple!

Notre avis en un mot (puis quelques autres): VENGEANCE

Seul survivant du petit royaume de Kerva, décimé par les Häimars, un prêtre entreprend de se venger, et vient se placer en position de méditation… au milieu d’un lac. Impossible à atteindre, il va peu à peu semer le doute dans l’esprit de l’ennemi.

Un conte très sombre, aux intéressants accents philosophiques.

6Capitaine Vaudou (T.1)

 Delcourt
Delcourt

Le résumé de l’éditeur

Voici l’histoire des pirates, la véritable histoire, celle qu’on ne raconte pas aux enfants.

L’histoire des marins, installés dans les Caraïbes et conquis par la magie vaudou.

L’histoire d’un jeune irlandais capturé par les Anglais. Cormac Mac Leod, à sa grande surprise, va faire preuve d’un don certain pour le vaudou et va devoir affronter son représentant le plus terrible: le Baron mort Lente.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): MAGIE

Un Irlandais capturé par les Anglais et destiné à l’esclavage sur le sol américain se découvre des pouvoirs vaudous lors de la traversée qu’il effectue, en fond de cale, avec des prisonniers africains.

Un drôle de mélange qui, étonnamment, fonctionne plutôt pas mal.

7L’homme de l’année (T.19) – Le géôlier du masque de fer

 Delcourt
Delcourt

Le résumé de l’éditeur

Le fort de Pignerol, dans le Piémont, compte certainement les détenus les plus importants du royaume de France. L’espion Marthioli, le surintendant des finances Fouquet ou encore ce foutriquet de duc de Lauzun.

Leur geôlier Bénigne Dauvergne de Saint-Mars, qui restera dans l’histoire comme l’homme qui assura la garde de l’homme au masque de fer, doit organiser le quotidien de ce beau monde.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): ABUSIF

Il y avait là de quoi faire une histoire courte mais cette collection, L’homme de l’année , aime tirer sur la corde et l’homme au masque de fer et les personnages intrigants qui l’entourent sont vendeurs

Sur une hypothèse intéressante, l’ennui s’invite bien vite. Abusif et prétexte.

8Une vie en parallèle

 Steinkis
Steinkis

Le résumé de l’éditeur

Karl Kling adresse une lettre à sa fille, Hella, afin de lui présenter l’étranger qu’il fut pour elle. Ses mariages ratés, ses relations familiales difficiles… Et une révélation, celle de son amour pour les hommes.

De l’après-guerre aux années 1980, Une vie en Parallèle suit les efforts déployés par Karl pour répondre aux normes bourgeoises et vivre son homosexualité en secret.

Ce n’est pas seulement le portrait d’une vie tiraillée entre adaptation et rébellion, ce roman graphique dresse aussi le panorama d’une société allemande dans laquelle l’homosexualité est proscrite et punie jusqu’en 1994.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): ÂPRE

Dans l’Allemagne d’après-guerre, Karl tente de mener une vie normale. Donc hétéro. Sauf que lui préfère les hommes. Il lui en coûtera deux mariages – entre autres.

Une histoire racontée à rebours, pour nous dire qu’être homo, hier ou aujourd’hui, reste un bien âpre combat.

9Un grand-père tombé du ciel

 Jungle
Jungle

Le résumé de l’éditeur

Le grand-père maternel de Leah débarque de New – York et s’installe chez sa fille, la maman de Leah. La fillette se réjouit de la venue de son grand-père qu’elle ne connaît pas.

Un soir, en passant dans la chambre du vieux monsieur, Leah aperçoit dans un cadre une vieille photo représentant une jeune femme et une petite fille. Intriguée, elle demande des explications à sa maman.

Sa mère lui répond que c’est au grand-père de lui expliquer. C’est ce qu’il fait pendant le nouvel an juif. La jeune femme du cadre s’appelait Déborah; elle était la première épouse de grand – père. La petite fille se nommait Leah.

Déborah et Leah sont mortes lors de la seconde guerre mondiale dans une chambre à gaz du camp d’extermination des juifs d’Auschwitz.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): INTRO

On avait adoré L’enfant cachée de Marc Lizano. L’auteur français revient à nouveau sur les conséquences de la guerre avec cette adaptation du roman de Yaël Hassan. Mais n’en rend que partiellement toute la beauté.

Une belle introduction, disons.