Au nom du pain [CRITIQUE] - Du pain sur la planche

Gaudin et Lejeune lancent une saga familiale en temps de guerre et en deux tomes autour d’un aliment universel : le pain.

 Le pain français est au cœur de cette saga historique et familiale, sur fond de seconde guerre mondiale.
Le pain français est au cœur de cette saga historique et familiale, sur fond de seconde guerre mondiale. ©- 
Michaël Degré

Il y avait eu la bière avec Les Maîtres de l’orge de Jean Van Hamme et Francis Vallès, entre 1992 et 2001, ou le vin avec le Châteaux Bordeaux de Corbeyran et Espé, une série toujours en cours. Il y a désormais le pain, auquel le duo formé de Jean-Charles Gaudin et Steven Lejeune consacre avec Au nom du pain , une nouvelle série, annoncée en deux tomes (minimum), et qui devrait s’étaler sur trente années d’Histoire de France.