Macron, a priori hors de portée de Le Pen au second tour

Le report de voix est largement en faveur du président sortant. Mais rien n’est joué pour autant...

La Rédaction de L'Avenir
TOPSHOT - French President and La Republique en Marche (LREM) party candidate for re-election Emmanuel Macron addresses sympathizers after the first results of the first round of France's presidential election at the Paris Expo Porte de Versailles Hall 6 in Paris, on April 10, 2022. - French President Emmanuel Macron leads far-right leader Marine Le Pen in the first round of France's elections on April 10, 2022 by a larger than expected margin, with the rivals now set to battle for the presidency in a run-off later this month, projections showed. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)
TOPSHOT - French President and La Republique en Marche (LREM) party candidate for re-election Emmanuel Macron addresses sympathizers after the first results of the first round of France's presidential election at the Paris Expo Porte de Versailles Hall 6 in Paris, on April 10, 2022. - French President Emmanuel Macron leads far-right leader Marine Le Pen in the first round of France's elections on April 10, 2022 by a larger than expected margin, with the rivals now set to battle for the presidency in a run-off later this month, projections showed. (Photo by Ludovic MARIN / AFP) ©AFP

Avec un peu plus de 23% des voix, la cheffe du RN est loin derrière le président sortant, qui comptabilise environ 28 % des voix. De ces deux socles électoraux a priori incompressibles, celui de Macron est clairement le plus fourni… concernant le report de voix - théorique - celui-ci est clairement en faveur du président sortant. Marine Le Pen pourrait certes compter sur les voix des électeurs d’Éric Zemmour (environ 7 %), ainsi que sur celles de Nicolas Dupont-Aignan (un peu plus de 2,2%). Cela porterait le total des voix de Marine Le Pen au second tour - à supposer que les électeurs de Zemmour et Dupont-Aignan suivent les consignes - aux alentours de 32, 33%. Voilà qui ne pèse pas lourd au regard des plus de 20% de voix de Mélenchon qui a clairement appelé à ne pas en donner une seule à Marine Le Pen. De même, Valérie Pécresse (environ 5% des voix), Anne Hidalgo (2%) et Yannick Jadot (environ 5 %) ont-ils de concert appelé à voter Macron. Additionnés aux 20 % environ de voix de Jean-Luc Mélenchon, voilà qui devrait constituer un matelas conséquent pour Emmanuel Macron...