Un nouveau droit passerelle pour les indépendants

Les travailleurs indépendants impactés par la guerre en Ukraine pourront demander à bénéficier du droit passerelle. 

Belga
 Cette mesure s’appliquera jusqu’au 1er juin prochain.
Cette mesure s’appliquera jusqu’au 1er juin prochain. ©Photo News 

Le gouvernement fédéral a décidé, vendredi, en comité ministériel restreint ("kern"), d’introduire un droit passerelle de crise pour les travailleurs indépendants directement touchés par la guerre en Ukraine, a annoncé, ce mercredi, le ministre des Indépendants David Clarinval (MR).

Cette mesure, en vigueur du 1er avril au 30 juin prochain, repose sur un critère "baisse du chiffre d’affaires" identique à celui du droit passerelle de crise corona. Il s’appliquera uniquement aux travailleurs indépendants fortement impactés par le conflit en Ukraine (perte de chiffre d’affaires d’au moins 40% par rapport au même mois en 2019), détaille le ministre libéral dans un communiqué.

"Alors que la crise Covid est à peine derrière nous, le conflit en Ukraine en crée déjà une autre. C’est pourquoi il est si important de soutenir, avec un droit passerelle "Ukraine", les indépendants qui sont touchés par cette situation. Après deux années déjà difficiles, nous ne pouvons pas les laisser tomber maintenant" , a commenté M. Clarinval.

Le travailleur devra logiquement démontrer que la baisse de son chiffre d’affaires est liée au conflit en Ukraine. Il recevra alors une aide de 1398,17 euros (sans personne à charge) ou de 1747,16 euros (avec personne à charge).

Notons par ailleurs que le troisième pilier Covid "en cas de quarantaine ou de prise en charge d’un enfant" est prolongé jusque juin 2022.

De mars 2020 – début des mesures d’aide "corona" – à mars de cette année, tous types de droits passerelles confondus, un montant de près de 5,4 milliards d’euros a été octroyé, selon M. Clarinval.