Sur les traces de la Malinche

Le roman graphique de l’autrice espagnole Alicia Jaraba réhabilite la figure historique de celle qui fut la traductrice, et sans doute davantage, d’Hernàn Cortés, le conquérant du Mexique.

Michaël Degré
 C’est à sa connaissance des langues, forgée par les épreuves de la vie, que La Malinche devra son statut.
C’est à sa connaissance des langues, forgée par les épreuves de la vie, que La Malinche devra son statut. ©Bamboo

Malinalli, Malintzin ou encore Doña Maria: elle a porté bien des noms sans que l’on sache avec précision le rôle qu’elle a joué dans la colonisation du Mexique par le conquistador espagnol Hernàn Cortés. au début du XVIe siècle.