Jadot, l’occasion manquée

Le candidat écologiste a complètement raté sa campagne, qu’il a lui-même rendue inaudible.

Ct.B.
Jadot, l’occasion manquée

Ce devrait être le thème principal de toute campagne électorale à l’échelon national: le réchauffement climatique et les solutions, forcément écologiques, pour faire en sorte que la facture (pas seulement financière) dans les années qui viennent soit la moins lourde possible. Le candidat vert Yannick Jadot, choisi par son camp pour défendre cet enjeu au terme d’une primaire houleuse, a échoué à se faire entendre là-dessus – la faute, il est vrai, à une actualité guerrière forcément omnipotente.