Faux checkpoints, vraies menaces

Le personnel d’Enabel, l’agence d’aide au développement, est formé aux situations d’urgence. Stress garanti.

Clément Boileau
 Sous le pare-chocs, un homme ensanglanté hurle à la mort.
Sous le pare-chocs, un homme ensanglanté hurle à la mort. ©-Boileau

En file indienne, le petit groupe pénètre dans un hangar où les attend un 4x4 à l’arrêt. Sur leur tête, des sacs en toile de jute maintiennent ces employés d’Enabel, l’agence belge d’aide au développement, dans l’ignorance quant à ce qui les attend. On les installe dans la voiture, on leur ôte les sacs, puis tout bascule en un clin d’œil: le klaxon retentit et les passagers découvrent qu’un homme ensanglanté gît sous le pare-chocs.