football -

Mpoku à Anderlecht : la folle rumeur?

Mpoku est actuellement au Danemark avec le Standard pour affronter Esbjerg en Europa League ce jeudi soir.

Mpoku est actuellement au Danemark avec le Standard pour affronter Esbjerg en Europa League ce jeudi soir.

ADVERTISING - ne pas effacer

Où jouera Paul-José Mpoku dans les prochains mois? Sa prolongation de contrat au Standard tarde toujours. Et après Bruges l’été dernier, c’est Anderlecht qui est cité comme candidat acquéreur.

+ Cliquez sur ce lien pour rejoindre notre page Facebook et recevoir nos meilleures infos sport

Mpoku: "Je n'ai pas dit que je voulais aller à Anderlecht"

MISE A JOUR 21H30 | Visiblement surpris par l'ampleur qu'ont pris ces premiers propos, Paul-José Mpoku a tenu à rectifier le tir sur le réseau social Twitter, affirmant qu'il n'avait jamais dit qu'il souhaitait rejoindre Anderlecht.

Sera-ce suffisant pour calmer les supporters rouches?

 
Paul-José Mpoku est en fin de contrat en 2015 au Standard. Et contrairement à des cadres comme William Vainqueur, Imoh Ezekiel, Michy Batshuayi ou Laurent Ciman, il n’a toujours pas trouvé de terrain d’entente avec la direction liégeoise pour prolonger son bail. Du coup, les rumeurs vont bon train.

Lors du mercato estival, un intérêt du FC Bruges avait été évoqué. Cette fois, c’est le nom de l’autre grand rival des Rouches qui circule. Selon Het Nieuwsblad, les Mauves seraient une option pour le médian offensif international espoir. «Mon petit frère Albert a 14 ans et joue chez les jeunes à Anderlecht. Il vit dans une famille d’accueil à Bruxelles. Ma femme sait à quel point mes petits frères sont importants pour moi. Pour aider Albert, nous n’hésiterons pas à déménager à Anderlecht... Et après, on verra bien», déclare Mpoku de manière sibylline dans le journal flamand.

Privé de Matias Suarez jusqu’en fin de saison, le Sporting a d’ores et déjà annoncé être à la recherche de renforts. Mpoku pourrait-il être celui-là? Encore faut-il que le Standard accepte de le laisser passer à l’ennemi. On se souvient que Roland Duchâtelet n’avait guère apprécié l’approche des Mauves envers Michy Batshuayi l’été dernier. Et on voit mal le président du Standard se laisser aller à pareil transfert qui risquerait d’être mal perçu par les supporters liégeois.

Ceci précisé, le Standard, qui ne passera pas l’hiver européen, va sans doute devoir dégraisser son noyau. Et comme sur les ailes, ils sont à quatre pour deux places (Mpoku, Mehdi Carcela, Frédéric Bulot et Geoffrey Mujangi-Bia), un départ du Verviétois, auteur de 7 buts toutes compétitions confondues, n’est pas à exclure...

 

 

Lire toutes les réactions