Richard Virenque fait la pub de… Festina

Après avoir été la figure centrale de l'affaire de dopage Festina en 1998, Richard Virenque va (re)vanter les mérites de la marque de montres.

Après avoir été la figure centrale de l'affaire de dopage Festina en 1998, Richard Virenque va (re)vanter les mérites de la marque de montres.

Testez L’Avenir pour 1€ seulement
ADVERTISING - ne pas effacer

Richard Virenque s’est déclaré « ravi et enthousiaste » à l’idée d’une prochaine campagne publicitaire pour Festina, la marque de montres pour laquelle il a couru jusqu’en 1998, année du scandale de dopage entraînant l’exclusion de l’équipe du Tour de France.

 En réponse aux critiques sur ce projet, genre… pied de nez, Virenque a répliqué : «Mes relations amicales avec le patron de Festina, Miguel Rodriguez, datent de notre première rencontre et perdurent depuis ce jour. Cette confiance mutuelle nous permet aujourd’hui d’envisager ensemble de nombreux projets dont, en effet, une prochaine campagne publicitaire internationale.

Je rappelle que Festina est toujours restée fidèle au sport cycliste par le biais, entre autres, de son partenariat de chronométrage sur le Tour de France depuis plus de 20 ans», a ajouté Richard Virenque.

Présent aujourd’hui en tant que consultant médias, le plus populaire des coureurs français de sa génération a mis fin à sa carrière professionnelle en 2004.

Activer le surlignage des mots-clés dans les articles