Dans le dressing de nos élus

Nos élus font-ils attention à la façon dont ils s’habillent ? Pour les dernières heures de l’année où tout le monde se mettra sur son 31, nous leur avons posé la question. En se doutant bien que la réponse serait policée. Quoique...
Pourtant, l’habillement produit une image et aucun mandataire ne l’ignore. Certains disent s’en moquer et d’autres beaucoup moins. Deux spécialistes pointent une évolution : une distance avec les codes habituels inspirant austérité et classicisme et en même temps, une tension permanente induite par les réseaux sociaux. Bref, si l’habit fait encore l’élu, ce n’est plus vraiment comme avant.

Le look comme argument politique: une image soignée pour mieux régner

Consulter

De ministre à bourgmestre, du costume au jean

Consulter

Pourquoi Elio Di Rupo ne met pas de cravate?

Consulter

Florence Reuter: «En jeans et baskets, c’est bien aussi»

Consulter

Les échevins wallons ne devront plus porter les couleurs de la Flandre

Consulter

Le style de Jean-Luc Crucke? Pas un déguisement pour faire “proche des gens”

Consulter

Laurent Doucy, l’échevin so British de Gerpinnes

Consulter

Senesael, le bourgmestre qui rêve de se distinguer

Consulter

QUIZZ | Vrai ou Faux: savez-vous porter l’écharpe comme un élu?

Consulter

En pantoufles et socquettes pour recevoir l’ambassadeur US

Consulter