AUTO

CNG, «carburant plus écologique et plus économique que les carburants pétroliers»

CNG, «carburant plus écologique et plus économique que les carburants pétroliers»

Un véhicule CNG revient en moyenne 200 euros plus cher à l’achat qu’un véhicule diesel et 2.400 euros plus cher à l’achat qu’un véhicule à essence. BELGA

Le gaz naturel comprimé est un carburant alternatif plus écologique et plus économique par rapport aux carburants pétroliers, selon la commission de régulation de l’électricité et du gaz (CREG).

Le CNG (compressed natural gas ou gaz naturel comprimé) représente un carburant alternatif plus écologique et plus économique par rapport aux carburants pétroliers, conclut la CREG, la commission de régulation de l’électricité et du gaz, dans une étude sur la rentabilité du gaz naturel utilisé en tant que carburant pour voitures.

Sur le plan environnemental, les moteurs CNG émettent environ 75 à 90% moins de particules fines et d’oxydes d’azote que les moteurs diesel et essence. Le taux de CO2 du moteur CNG est inférieur de l’ordre de 7 à 16% et est moitié plus silencieux. «La version bio du CNG, encore peu développée en Belgique, permet en outre d’encore réduire les émissions globales de CO2», souligne la Creg dans son étude publiée mercredi.

2.400 euros plus cher à l’achat qu’un véhicule à essence

Sur le plan économique, le carburant CNG coûte moins cher pour le consommateur que les carburants classiques. Selon le régulateur du secteur énergétique, la différence est d’environ 35 à 75% par rapport au diesel et à l’essence, d’environ 20% par rapport à l’électrique et d’environ 60% par rapport à l’hybride essence électricité.

Un véhicule CNG revient en moyenne 200 euros plus cher à l’achat qu’un véhicule diesel et 2.400 euros plus cher à l’achat qu’un véhicule à essence.

Des «freins éventuels à l’utilisation massive de ce carburant»

L’étude relève toutefois des «freins éventuels à l’utilisation massive de ce carburant», comme le nombre encore limité de véhicules CNG proposés par les constructeurs, le nombre encore restreint, quoiqu’en plein essor, de stations-service CNG ou une autonomie moindre (entre 300 et 800 kilomètres) de ce type de véhicules.

La Creg recense actuellement 91 stations-service CNG en Belgique, soit 76 en Flandre, 14 en Wallonie et une en région de Bruxelles-Capitale. Les projets en cours sont au nombre de 36 (20 en Flandre, 14 en Wallonie et deux à Bruxelles).

On comptait, en mars 2018, environ 10.000 véhicules CNG en circulation en Belgique, la plupart immatriculés en Flandre. «Sept marques automobiles proposent de tels véhicules dans toutes les catégories possibles. La grande majorité des véhicules CNG sont des véhicules construits en usine. Il est néanmoins possible de convertir un véhicule essence existant en un véhicule CNG», relève encore la Creg.