BRAIVES-BURDINNE-HANNUT-GEER-LINCENT-WASSEIGES

Le bibliobus est de retour en Hesbaye hannutoise

Le bibliobus est de retour  en Hesbaye hannutoise

Les autorités communales et provinciales ont inauguré hier le retour du bibliobus dans les communes hesbignonnes. Eda Thomas Longrie

Depuis hier, les citoyens de six communes hesbignonnes peuvent à nouveau profiter du bibliobus, cette bibliothèque itinérante.

Hannut et cinq autres communes (Braives, Burdinne, Geer, Lincent et Wasseiges) ont à nouveau un bibliobus. Un grand retour puisque le 1er janvier 2015, la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) avait annoncé son intention d’y mettre un terme. Un an plus tard, le bibliobus disparaissait et la bibliothèque hannutoise redevenait purement communale. Le bâtiment avait été repris par la Ville de Hannut. «On paie une location et la fin du prêt. Cela nous coûte 100 000€ par an», précise le bourgmestre hannutois Manu Douette. En plus des livres que la Ville a dû racheter pour compléter ceux qu’elle avait déjà.

La demande, cependant, était là. Les Hannutois et les citoyens des communes avoisinantes voulaient le retour du bibliobus. De même que les Communes, elles-mêmes. La Fédération Wallonie-Bruxelles n’en mettait plus un sur Hannut, mais la Province de Liège était prête à le faire. Et à assumer le coût d’un nouveau bibliobus, en reprenant aussi le personnel constitué d’un chauffeur et d’un bibliothécaire. Ce qu’elle a entrepris.

Là, depuis hier lundi, le bibliobus a repris la route, en desservant l’école communale de Wasseiges. Un bus qui circulera donc, à nouveau, dans les communes de Braives, Burdinne, Hannut, Geer, Lincent et Wasseiges pour y assurer un total de 32 haltes. Ce qui permet à la population de retrouver, deux fois par mois, «son» bibliobus, à présent floqué des couleurs provinciales. Un dossier pour lequel le bourgmestre hannutois Manu Douette et l’échevin Pascal Deprez se sont battus. Car ils souhaitaient maintenir cet outil.

«Ce dossier, qui nous tenait à cœur, se concrétise enfin après plusieurs mois de discussions, se réjouit le député provincial Paul-Émile Mottard. Nous savons l’enjeu que représente la lecture, qui est un soutien nécessaire à l’éducation. Les études universitaires mettent malheureusement en évidence le déficit de lecture chez nos jeunes adolescents. Ce bibliobus itinérant est un soutien aux bibliothèques existantes.» La Province l’assure: les haltes, les lieux ont été mieux choisis. «Et puis, en zone rurale comme la nôtre, avoir un bibliobus est essentiel, précise le bourgmestre hannutois Manu Douette. Heureusement, on a pu trouver une solution avec la Province qui nous a permis de maintenir cet outil essentiel dès le plus jeune âge.»

Une animatrice dans 15 établissements scolaires

Et puis, la Province n’a pas lésiné sur les moyens. Si le bibliobus se rend notamment deux fois par mois dans les écoles, «Nous avons décidé de mettre un effort supplémentaire en complétant le dispositif avec une animatrice», explique Dominique Dochain, directrice de la bibliothèque des Chiroux. Une animatrice qui devra d’abord rencontrer le personnel pédagogique de quinze écoles de la région de Hannut et une crèche (d’Hollogne-sur-Geer), là où une halte est prévue, afin de disposer des attentes de chacun avant de mettre en place des animations adaptées aux enfants.

Les livres jeunesse, disponibles en quantité suffisante, pourront aussi être utilisés pour des projets dans les classes.

Ah oui, encore une chose: la bibliothèque itinérante peut encore desservir à la demande des crèches ou d’autres organismes. Bonne lecture.

 

Des ouvrages en streaming

La Province propose de nombreux accès à l’ensemble des bibliothèques. Bibliovox (www.provincedeliege.be/fr/bibliovox) est une bibliothèque en ligne permettant d’accéder à environ 31 000 livres numériques. Ces ouvrages sont disponibles en streaming. Lirtuel (www.provincedeliege.be/fr/node/9116) est une plateforme de prêt numérique de la FWB à laquelle les bibliothèques ont accès. Vodeclic (www.provincedeliege.be/fr/vodeclic) est une plateforme de formation en ligne. Plus de 18 000 modules de formation sont disponibles.

Bâtiment remis aux normes

Le bâtiment abritant la bibliothèque communale de Hannut, situé le long de la rue de Landen, a été construit dans les années 90. Avec désormais plusieurs difficultés auxquelles la Ville doit faire face. Comme des problèmes d’isolation, ou encore d’air conditionné. La volonté de la Ville consiste à «remettre le bâtiment dans les normes acceptables». Quid du garage, actuellement inoccupé, puisque le bibliobus dépend désormais du dépôt de Grâce-Hollogne? La Ville a plusieurs idées, mais n’en dira pas plus.

6€ par an pour les adultes

Le bibliobus est ouvert à tous, même quand il se trouve devant une école. Pour 6€ par an (gratuit pour les moins de 18 ans), ce service propose: 3 000 à 4 000 livres et une quinzaine de revues pour adultes et enfants, en libre accès dans le bus; une large collection de livres en grands caractères; des livres jeunesse en multiples exemplaires; l’accès aux collections de la bibliothèque des Chiroux et d’autres bibliothèques grâce à la carte PASS; l’accès gratuit aux livres numériques via des plateformes en ligne, etc.