MOLENBEEK

Fox News dézingue Molenbeek, «la capitale du djihad en Europe»

Un reportage du média américain Fox News pointe du doigt Molenbeek, une commune où «toutes les femmes portent le voile» et où «aucun reporter n’ose s’aventurer».

Connue pour ses prises de position très conservatrices et pour son soutien à Donald Trump, la chaîne Fox News vient de s’offrir le scalp de Molenbeek. Dans un reportage diffusé vendredi dernier, le média américain, qui a passé trois jours dans la commune bruxelloise, a ainsi démonté «la capitale du djihad en Europe».

Sa journaliste, Katie Hopkins, une journaliste décriée pour ses opinions extrêmes, décrit la commune comme une zone de non droit. «Cette ville est connue pour être un lieu où les autres reporters n’osent pas s’aventurer, explique-t-elle. Il y a 80% des musulmans et de nombreux religieux extrémistes. J’étais la seule femme à ne pas porter de voile sur le marché. Ici, tout le monde porte la burqa.» Et d’ajouter que l’Iran a mis la main sur de nombreuses mosquées. «Des académiques et des enseignants me disent qu’il y a des mosquées non autorisées, mais ils ne veulent pas qu’on les filme. Il y a une énorme mosquée qui est dirigée par des Saoudiens qui a obtenu un bail de 99 ans gratuitement tant qu’ils peuvent ramener des imams extrémistes. Et on se demande pourquoi on se retrouve avec des djihadistes à côté de chez soi.»

Interrogée lors d’une rencontre fortuite avec la correspondante britannique, la bourgmestre Françoise Schepmans, qui pensait avoir affaire avec une touriste, en a également pris pour son grade. Décrite comme celle qui «n’a rien fait» pour enrayer la montée en puissance du terrorisme dans sa commune, l’élue MR est fortement critiquée pour avoir fermé les yeux sur le cas de Salah Abdeslam notamment – «Nous avions une liste contenant plus de 30 noms, mais ce n’est pas le travail de notre police locale de suivre ces gens, c’est celui de la police fédérale, se défend encore la bourgmestre. Nous ne pouvons pas arrêter des gens sans avoir constaté de délit.» - car «ils dépendent des votes des musulmans». Katie Hopkins concluant, en pleurs, que c’est sans doute là «la raison pour laquelle des attentats ont été planifiés en Belgique.»

Face aux critiques émises par le reportage de Fox News, Françoise Schepmans a réagi face aux caméras de la RTBF: «Je suis choquée […] [La journaliste] un scénario prédéterminé. Elle était là pour casser la commune, pour montrer que Molenbeek était toujours le trou à rats qui a été présenté aux États-Unis il y a deux ans.»