LIGUE DES CHAMPIONS

Le Real Madrid s’impose en demi-finale et prend l’avantage sur le Bayern

Le Real Madrid s’impose en demi-finale et prend l’avantage sur le Bayern

Matthias Balk/dpa

Le Real Madrid s’est imposé 1-2 sur la pelouse du Bayern Munich lors de la deuxième demi-finale aller de la Ligue des Champions ce mercredi soir à l’Allianz Arena de Munich.

En difficulté dans un premier acte maîtrisé par les Bavarois, le Real Madrid a d’entrée subi les foudres offensives du Bayern Munich. À commencer dès la première minute de jeu où Muller se montra déjà dangereux sans pour autant parvenir à mettre en difficulté Navas.

Dominateurs, les Allemands connaissaient toutefois deux coups durs avec les blessures successives de Robben (8e) et de Boateng (34e). Mais entre ces deux péripéties, les hommes de Jupp Heynckes ont réalisé l’essentiel en prenant l’avantage par l’entremise de Kimmich, auteur d’une frappe puissante dans un angle fermé (28e, 1-0). Malgré de multiples situations dangereuses, les Munichois ne parvennaient pas à se mettre à l’abri et voyaient même leur avantage réduit à néant juste avant la pause. En effet, le Brésilien Marcelo a remis les compteurs à zéro d’une superbe volée croisée du pied gauche à la 44e (1-1).

Avec de nouvelles intentions et un pressing plus haut, les Madrilènes font mal à leurs adversaires en utilisant les contres à bon escient. C’est d’ailleurs sur une contre-attaque rondement menée que le Real va prendre les devants peu avant l’heure de jeu.

À la 57e minute, Asensio profitait d’une perte de balle de Rafinha pour se projeter rapidement vers l’avant et mettre les siens devant au tableau d’affichage sur le 3e tir cadré des Espagnols (1-2). Un retard d’un but qui ne décourageait pas les Allemands, auteurs de nouvelles situations dangereuses via Ribéry (63e) et Lewandowski (67e).

À un peu moins de vingt minutes du terme, Cristiano Ronaldo passait tout près d’aggraver le score mais son but était annulé pour une faute de bras apparente (71e). Jusqu’au dernier moment, les Bavarois y auront cru. Notamment sur l’ultime occasion de l’attaquant polonais Robert Lewandowski qui n’est pas parvenu à peaufiner sa finition dans les six derniers mètres adverses (88e).

Le Real Madrid s’adjuge finalement une victoire capitale en vue de la demi-finale retour qui aura lieu le mardi 1er mai au Stade Santiago-Bernabéu.