Organiser l’accueil des gens du voyage désamorce les conflits et apaise les tensions. C’est le bourgmestre de Charleroi qui le dit.