LEUZE-EN-HAINAUT

Un hélicoptère et un chien pisteur pour retrouver un homme à Leuze

Un hélicoptère et un chien pisteur pour retrouver un homme à Leuze

Les habitants de Leuze se demandaient bien pourquoi un hélicoptère de la police survolait la ville. -

Gros moyens policiers jeudi, autour de l’institut Saint-Jean de Dieu, pour retrouver un homme considéré comme potentiellement dangereux.

Ce jeudi, en début d’après-midi, les habitants de Vieux-Leuze et des alentours ont été surpris de voir un hélicoptère de la police fédérale survoler le quartier. Ce n’était pas pour appuyer des contrôles de routine au sol, comme ça s’est fait en début de semaine sur le territoire de Mouscron. C’était pour retrouver un homme. Pendant une bonne heure, des policiers ont d’ailleurs été aperçus en nombre, patrouillant sur la chaussée, sonnant aux portes des habitations, surveillant attentivement les prairies et champs environnants.

Nous avons appris en milieu d’après-midi que la personne recherchée avait été retrouvée grâce à un chien pisteur. De qui s’agissait-il? D’un homme auquel un médecin venait de délivrer un certificat médical aux fins d’une mise en observation dans une section fermée d’hôpital psychiatrique. L’hôpital psychiatrique Saint-Jean, le long de l’avenue de Loudun à leuze, n’est pas agréé pour ce type d’hospitalisation. L’homme devait donc, en principe, être admis aux «Marronniers» à Tournai. Ou ailleurs , là où il y avait de la place.

Mais il ne l’a pas entendu de cette oreille: il a pris la poudre d’escampette. Comme le médecin considérait que l’homme qu’il venait d’examiner représentait un danger pour lui-même et pour autrui, la police a rapidement mis en œuvre les moyens nécessaires pour le retrouver.