POLITIQUE

Écolo est prêt à «assumer une entrée en majorité» à Seraing

Écolo est prêt à «assumer une entrée en majorité» à Seraing

Jean Thiel. Facebook

Le chef de file désigné d’Écolo à Seraing, Jean Thiel, a annoncé vendredi que les Verts étaient prêts «à assumer une entrée en majorité» avec le PS et même le MR en cas de tripartite, la majorité absolue du PS crédité aujourd’hui d’un peu plus de 30% d’intentions de vote semblant désormais révolue.

Les Verts présentaient vendredi à la presse leurs candidats aux places stratégiques ainsi que les grandes lignes de leur programme au lendemain d’un nouveau sondage qui révèle que le PTB se maintient comme premier parti (32,2%), devant le PS (31,7%) et le MR (14,8%). Écolo occupe la 4e place (12,6%), la marge d’erreur étant de 6% et le nombre d’indécis de 17%.

«Le PTB capte une série de citoyens largués et qui ne se sentent pas respectés. Ceux-ci ne trouvent pas dans les autres partis que sont Écolo et le MR des perspectives et des solutions toutes faites. Si nous montons dans une majorité, nous aurons des exigences mais nous souhaitons surtout trouver avec le(s) partenaire(s) des points d’entrées», a assuré M. Thiel.

Ce dernier a finalement été choisi pour mener la liste en lieu et place de Cécile Petit, enseignante à l’académie de musique et qui dépend donc de la commune. Elle aurait dû démissionner pour devenir conseillère communale. Elle est maintenue en sixième position car elle brigue un mandat comme conseillère CPAS.

Plusieurs thèmes forts

On retrouve derrière Jean Thiel, Dorothée Kohnen, nouvelle venue en politique. La quatrième place, dévolue à une femme, demeure une place d’ouverture. Écolo a choisi aux 3ème et 5ème places les conseillers sortant Paul Ancion et Carmelo Sciortino. Henri Nélisse poussera quant à lui la liste.

Parmi les thèmes forts, Écolo défendra les circuits-courts, prônera une police de proximité, une transparence et une démocratie plus participatives, une mobilité douce renforcée ainsi que des mesures sociales fortes pour empêcher le taux de chômage, qui se situe actuellement à 17%, d’augmenter encore.

Mais, le projet phare d’Écolo est une alternative au projet Cristal Park, qui prévoit bureau, hôtel, pôle loisirs et 54 000 m² de surfaces commerciales. Cette alternative prévoit un pôle habitat, agencé différemment, des pôles enseignement reposant sur le verre, tourisme, agricole, énergie ou encore commercial reposant sur les circuits-courts.