PHOTOS ET VIDEO: En route pour la finale de The Voice ?

Nos trois locaux ont obtenu leur ticket pour les demi-finales. Nous sommes allés voir leurs proches pour voir ce qu’ils pensent de leur parcours.

Mais où vont-ils s’arrêter? Mardi soir, Soraya Slimani, Valentine Brognion et Jeff Danès ont, tous les trois, décroché leur ticket pour les demi-finales du télécrochet The Voice. Pour obtenir sa qualification, le dernier nommé a pu compter sur ses proches et fans qui se réunissent lors de chacun de ses passages au café la Clef d’Or à Kain. Le patron, Arnaud, étant parti à Liège, nous avons demandé à son papa pourquoi chaque émission est retransmise sur écran géant sur un mur du bistrot. «Jeff et Arnaud se sont connus au Conservatoire, détaille Philippe. Ils y sont devenus très amis. Je pense même qu’ils ont raté plusieurs fois les cours pour préférer aller boire un verre. Quand mon fils a repris l’établissement, Jeff lui a proposé son aide pour créer des événements musicaux car il rêvait de faire un piano-bar. Depuis, ils organisent régulièrement à deux des soirées Jam où ils invitent des potes musiciens. C’était donc logique de soutenir Jeff à notre façon dans son aventure».

Mardi, ils étaient une quarantaine de fans à avoir pris place dans le café. Si lors des premiers chants, la plupart des gens restaient au bar pour parler de la star du soir, tous ont rejoint les tables face à l’écran géant dès la première apparition du grand Jeff. Beaucoup ont sorti leur téléphone et ont commencé à envoyer des SMS pour soutenir leur champion. «Allez-y, c’est parti! Votez au maximum», peut-on entendre dans la salle. Mais quand le Tournaisien prend la parole, tout le monde se tait et écoute subjugué sa reprise du titre de Florent Pagny, Et un jour une femme. Sur plusieurs visages, l’émotion peut se lire. Quelques larmes coulent le long des joues chez les personnes les plus touchées. «Cela lui va vraiment bien de chanter en français, avouent plusieurs supporters. Il a fait passer une émotion de dingue. Si avec cela il n’obtient pas sa qualification, je ne comprends plus rien. Mais c’est sûr qu’il l’aura».

«Ce n’est pas Johnny notre Jeff, mais il s’en rapproche»

Alors que le dernier talent de l’équipe de BJ Scott interprète son morceau, on sent que l’attention du public de la Clef d’Or est moins soutenue. Mais quand approche l’annonce du résultat, l’ambiance se crispe un peu. Tout le monde se tait, tous impatients. Les secondes semblent durer des heures jusqu’au moment où Maureen Louys prononce le nom de Jeff. Les fans peuvent laisser exploser leur joie, les cris se mêlent aux applaudissements. «Il mérite vraiment d’aller au bout parce que c’est une bonne personne. Il est dans la vie comme il passe à la télévision. C’est quelqu’un de simple qui ne se prend pas le melon malgré tout ce qui lui arrive. Samedi dernier, il était en concert ici. Il y avait plus de 200 personnes. Mais cela ne l’a pas empêché de faire une photo ou de signer un autographe à tous ceux qui lui demandaient.

C’est également un artiste très complet. Vous l’avez déjà entendu au piano et à la guitare. Mais à la batterie, c’est un vrai phénomène aussi!»

Pour le café kainois, la belle aventure de Jeff a aussi de belles répercussions. «Depuis que les gens le voient à la télévision, beaucoup de nouveaux sont déjà venus assister au jam juste pour le croiser ou l’entendre en live. Lors de son concert de samedi dernier, il y avait même des Binchois qui avaient fait le déplacement juste pour lui. En repartant, des spectateurs ont décroché les affiches qu’on avait posées dans la salle et dans les toilettes juste pour avoir un souvenir. Ce n’est pas Johnny notre Jeff, mais il commence à s’en rapprocher».

En tout cas, mardi prochain, tous seront une nouvelle fois au rendez-vous pour pousser leur favori vers la finale. Les téléphones risquent de chauffer encore une fois.

La réaction des proches de Soraya Slimani et Valentine Brognion à lire dans L’Avenir – Le Courrier de l’Escaut de ce jeudi 12 avril, ainsi que sur tablette, smartphone ou PC