ÉTATS-UNIS

Pour prouver que la Terre est plate, il s’envole dans sa propre fusée

Mike Hughes s’inscrit dans le mouvement «flat earth», une théorie moderne qui affirme que la Terre est plate. Pour le prouver, il a construit et envoyé en l’air sa propre fusée.

La forme ronde de la Terre ne fait aucun doute depuis des lustres. Des théoriciens antiques en étaient déjà convaincus, la science l’a démontré, tout comme l’exploration spatiale moderne.

Il reste pourtant des irréductibles, se réclamant d’une nouvelle théorie moderne affirmant que la Terre est plate.

Mike Hughes est de ceux-là.

«Flat earth» est un mouvement auquel il a adhéré, notamment pour engranger des fonds auprès de ce groupe de dubitatifs afin de construire sa propre fusée.

Le but: s’envoler assez haut et prendre la Terre en photo pour prouver qu’elle n’est qu’un disque plat.

Enfin un décollage

Ce week-end, après plusieurs tentatives infructueuses, son engin construit dans son garage a pu décoller. Il s’est envolé à plus de 570 mètres de haut, avant que sa fusée ne retombe dans le désert de Mojave, au sud de la Californie.

Mike Hughes a expliqué à l’agence AP souffrir légèrement du dos après l’atterrissage. Mais le casse-cou est bien vivant. Il n’a malheureusement rien pu prouver sur la Terre avec ce vol.

Après cette tentative, l’homme n’est pas encore démotivé. Il compte se lancer dans un autre projet, avec une fusée attachée à un ballon rempli de gaz, qui lui permettrait de grimper à plus de 100 km de haut, plus loin que la stratosphère.