Télévision

VIDÉO | The Voice France : Un petit « Ovni » sur le plateau

VIDÉO | The Voice France : Un petit « Ovni » sur le plateau

Maëlle

Après sept semaines, les auditions à l’aveugle sont terminées. Les quatre coachs de cette édition, Mika, Florent Pagny, Pascal Obispo et Zazie, ont sélectionné 18 candidats pour façonner leurs équipes. Hier, lors de l’épreuve inédite, l’émission a permis de réduire de deux tiers les effectifs.

Les show en prime time ? Pas encore, patience. Ce samedi, The Voice France, diffusé sur TF1, a lancé sa nouveauté : l’audition finale. Pas de battles, mais des trios. Trois par trois, issus de la même équipe, les talents ont une nouvelle fois du séduire leur coach respectif. Fauteuils retournés, ils ont pu décortiquer les prestations de leurs protégés. Parmi les trois candidats, un seul a franchi l’étape suivante, avec néanmoins la possibilité de repêcher deux candidats éliminés des équipes adverse. Au final, l’équipe se réduit à six artistes.

 

« L’Ovni » Maëlle

Comparé aux éditions précédentes, après sept semaines, personne n’était encore parvenu à se démarquer. Avant que Maëlle ne débarque dans cette seconde épreuve avec sa chanson « Wicked game » de Chris Isaak. Du haut de ses 16 ans, la protégée de Zazie continuera l’aventure. « Un petit Ovni est descendu ce soir, sur le plateau de The Voice. C’était inattendu. J’avais bien aimé ta gentille prestation de l’audition à l’aveugle. Là, on est passé à Star Trek 12, et on ne peut pas se séparer du douzième épisode de Star Trek. C’est toi que je garde, évidemment. »

Les autres coachs, dont Florent Pagny, ont également succombé à la douceur et au naturelle de cette jeune candidate. « Elle a 16 ans et elle a fait une performance de quelqu’un qui a 30 ans. Elle a une amplitude et un grave. Maëlle, tu es très particulière. »

Revoir la prestation de Maëlle ici

« Presque un désastre»

Toujours dans l’équipe de Zazie, le novice Luca montait pour la deuxième fois de sa vie sur scène. Il a décidé d’interpréter « I Put A Spell On You » de Nina Simone pour sa prestation. Pris par le stress, il rate le début de la chanson, et s’énerve : « P**, non ! » Il va s’excuser auprès de sa coach directement à la fin de son audition. « Il fallait que ça arrive une fois. » Sa coach a réagi : « J’ai de la peine pour lui. En même temps, il n’a jamais chanté. » Avant d’enchainer. « Il ne faut pas croire que c'est facile, que tout est solide. Parfois, c'est plus fragile que prévu. J'aime bien le désastre. C'était presque un désastre. »

Il restera deux soirées avant d’arriver à la dernière phase, les directs. Les huit derniers talents de chaque équipe devront y défendre leur place lors d’un ultime face à face. Au final, chaque coach n’aura plus que ses quatre chanteurs préférés pour attaquer la dernière étape : les lives.