POLITIQUE

Ecolo réclame un audit de toute la filière agroalimentaire

Ecolo réclame un audit de toute la filière agroalimentaire

Muriel Gerkens. BELGA

Alors que, comme Veviba, un abattoir flamand a également envoyé de la viande périmée au Kosovo, Ecolo réclame un audit de toute la filière agroalimentaire.

«Sinon on ne s’en sortira pas», met en garde samedi la présidente de la commission parlementaire de la Santé, Muriel Gerkens.

Un audit de l’Agence fédérale de la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), comme demandé par le ministre fédéral de l’Agriculture Denis Ducarme (MR), «ne suffira pas», estime la députée à la Chambre.

D’après la RTBF, l’entreprise flamande Vanlommel a livré en août dernier de la viande congelée périmée au même grossiste kosovar que celui en cause dans le scandale Veviba.

«À nouveau, les mêmes questions que pour Veviba se posent. On va ajouter cet élément aux discussions de la prochaine réunion de la commission Santé, lundi matin. Mais cela montre combien il est important que la transparence soit faite dans toute la filière agroalimentaire», analyse Mme Gerkens.

Les éleveurs qui font bien leur travail sont «anéantis», regrette l’écologiste, qui pointe aussi les encouragements à exporter qui leur sont adressés. «On leur dit que l’exportation est vitale pour eux, et je pense aux ministres Willy Borsus, à son successeur Denis Ducarme ou à René Collin (le ministre wallon de l’Agriculture, NDLR)». Pourtant, cette exportation semble l’un des éléments au cœur des deux nouveaux scandales, d’après la parlementaire.