ROYAUME-UNI

L’ex-entraîneur de foot Barry Bennell reconnu coupable d’abus sexuels sur mineurs

L’ancien entraîneur de football britannique Barry Bennell a été reconnu coupable mardi d’une série d’abus sexuels sur mineurs, une affaire qui a entraîné une cascade de révélations de cas similaires et ébranlé le monde du football britannique.

L’ancien entraîneur de football britannique Barry Bennell a été reconnu coupable mardi d’une série d’abus sexuels sur mineurs, une affaire qui a entraîné une cascade de révélations de cas similaires et ébranlé le monde du football britannique.

Bennell, 64 ans, devait répondre de 48 infractions, des agressions incluant des viols, tentatives de viols et agressions sexuelles sur douze garçons mineurs commises entre 1979 et 1990. Il avait plaidé coupable pour six accusations d’attentat à la pudeur à l’ouverture du procès à Liverpool.

Bennell a été reconnu coupable d’attentats à la pudeur et d’actes de sodomie envers une dizaine de plaignants mardi.

Les jurés doivent encore délibérer sur une série d’autres accusations et se réuniront à nouveau mercredi matin.

Devant le tribunal, un ex-joueur avait ainsi raconté le 11 janvier comment il avait été violé à plusieurs reprises par Bennell. Chris Unsworth, 45 ans, avait dit avoir rencontré Bennell lorsqu’il était venu s’entraîner avec l’équipe juniors de Manchester City, affirmant que les abus à son encontre avaient commencé «tout de suite» après que l’accusé eut commencé à le conduire au stade avec sa voiture.

Bennell a déjà été par le passé condamné pour des délits sexuels et a purgé des peines de prison.

Il a entraîné des équipes de jeunes dans plusieurs clubs anglais dont celui de Crewe Alexandra (aujourd’hui en 4e division), Manchester City et Stoke City.

Ce scandale de pédophilie dans le football anglais a éclaté à la mi-novembre 2016 après des révélations d’un ancien joueur du club de Crewe Alexandra qui a raconté son calvaire au quotidien The Guardian.