FOOTBALL

Le Standard va en appel: Sa Pinto et Mpoku seront là contre Charleroi et Bruges!

Le Standard va en appel: Sa Pinto et Mpoku seront là contre Charleroi et Bruges!

Venu défendre son cas en première instance mardi 6 février, Paul-José Mpoku s’est pourvu en appel de la sanction infligée par la Commission des litiges. Idem pour son entraîneur. Photo News

Le Standard a annoncé ce mardi qu’il allait bien en appel des suspensions prononcées contre son entraîneur et son vice-capitaine. Les deux Rouches pourront donc être présents pour le choc wallon de dimanche… et même contre Bruges.

C’était une décision attendue et elle est tombée ce mardi: le Standard a fait savoir qu’il se pourvoit en appel des décisions prises par la Commission des litiges de suspendre Paul-José Mpoku et Ricardo Sa Pinto un match ferme (plus deux avec sursis pour l’entraîneur) pour les faits intervenus après la rencontre Zulte-Standard du 23 janvier.

Également présents à Bruges

Du coup, puisque cet appel est suspensif de la sanction et qu’il ne sera pas traité cette semaine par la Commission des litiges d’Appel (il ne s’agit pas d’une procédure accélérée), les deux Rouches pourront être de la partie, dimanche, à Charleroi, pour un match vital dans la course que livrent les Liégeois pour terminer la phase classique dans le Top 6. Et après? Si cette sanction était confirmée en appel, la suspension interviendrait «le premier jour ouvrable de la semaine qui suit celle du prononcé», selon le règlement. L’Union belge nous a annoncé que cette séance sera fixée au vendredi 23 février. Les deux hommes pourront donc même accueillir Bruges, le dimanche 25 puisqu’ils ne seront suspendus qu’à partir du lundi 26. Sauf blessure ou... exclusion, ils seront donc présents pour les deux gros prochains rendez-vous du Standard, mais seront peut-être absents contre Malines (3 mars). C’est ce qui s’appelle savoir jouer la montre.